Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Connaitre l'histoire...

Pour l'histoire sociale d'AIRBUS Helicopters,

cliquez ICI.

 


 

 

Rechercher

Visiteurs en ligne

Les archives de La BUGADE

Pour retrouver toutes les archives de La BUGADE,

CLIQUEZ ICI

29 octobre 2015 4 29 /10 /octobre /2015 14:30

 

 

Pour la 1ère réunion la Direction est repartie de « sa feuille de route » pour son « nouveau modèle d’annualisation et d’horaires variables ».

 

Point 1 : Annualisation sur 5 jours (référence hebdomadaire)

 

  • 37 heures (+ 2 pour les NCF) / semaine sur 5 jours, 12 RTT / an, 7h24 / jour

 

Commentaire : La CFDT a proposé un modèle sur 4,5 jours pour éviter que les heures excédentaires ne déferlent sur le samedi. « Banaliser » le samedi, comme passer de 31 RTT à 12 RTT est un recul social.

 

Point 2 : Attribution des 12 RTT

 

  • A disposition du salarié 6 RTT au 1er janvier (prévenance de 7 jours), et de 6 RTT fixé par l’employeur (planning annuel indicatif)

 

Commentaire : 6 jours « pour le salarié » serait la compensation ( ?)  au fait de passer de 31 à 12 RTT/an.

 

Point 3 : Définir les horaires hebdomadaires (modulation)

 

  • Modulation des horaires avec des semaines basses (22h00) et des semaines hautes (46 heures).

 

Commentaire : Ce principe utilisé dans les entreprises à activités saisonnières ne s’applique pas forcément chez AH. La difficulté de prévision des charges à court et moyen terme conduit à une « usine à gaz » génératrices de plus d’inconvénients que d’avantages. Par ailleurs, ce système conduit à travailler le samedi en période haute, et d’autre part à limiter les heures excédentaires sur l’année, ce que nous refusons.

 

Point 4 : Modalités journalières (variable)

 

  • Le  Concept des horaires modulaires abandonné (7h00 / 8h00 / 9h00)
  • 1h30 de variable par jour pour 2 populations (Production et Tertiaire) avec des arrivées décalées le matin.

 

Commentaire : 1h30 pour les arrivées du matin ne répond pas aux contraintes de transport, embouteillages, etc. des salariés. Découper en 2 catégories les non-cadres, revient à nouveau à opposer les populations entre-elles. Les Non-Cadres « Production », comme les Non-Cadres « Tertiaires »  tous comme les Cadres ont à gérer des problèmes de transport (Bus, TER, embouteillages, covoiturage, etc..), d’enfants à l’école, de « nounous », etc.

 

Point 5 : Capitalisation du flexible :

 

  • 5h00 max capitalisables dans la limite de prise de 5 fois 1 heure  sur le mois.

 

Commentaire : Les salariés, dixit la Direction,  n’auraient pas besoin de flexible pour leur RdV médicaux, « grâce » au Centre de Santé du CE !... Cela ne s’applique pas à La Courneuve, et il n’y a pas que les RdV chez les médecins, dans les problèmes de la vie quotidienne. Des jours de flexibles sont nécessaires !

 

Point 6 : Temps de repas : Plage forfaitaire de 1h00

 

Commentaire : 1h00 de forfait, c’est trop pour le repas. Cela ne permet pas, par ailleurs,  aux Non- Cadres Forfaités assujettis à des bus de « rendre leur forfait ».

 

Point 7 : Suspension du CETC

 

Commentaire : Suspendre le CETC et s’en reparler tous les ans permet de conserver un outil qui éviterait du chômage partiel, si la situation se détériorait.

Rappels :

 

La CFDT prend en compte la situation de l’entreprise  et elle a toujours assumé, parfois seule,  l’adaptation des horaires (passages en journée) suite aux baisses de charges, tout comme les heures excédentaires faites que si strictement nécessaires.

 

Malgré tout, l’adaptation de l’entreprise ne peut pas être synonyme de reculs sociaux, ni de stigmatisation de certaines catégories de salariés. La Qualité de Vie au Travail, c’est aussi faire confiance aux salariés.

 

Si aujourd’hui les Non-Cadres sont les premiers impactés par les mesures envisagées par la Direction, ce seront, demain, les cadres qui seront dans le collimateur. Personne ne doit se croire à l’abri. Pour la CFDT il ne faut pas, par ailleurs, opposer les populations les unes aux autres.

 

Le 28 octobre, la CFDT a rappelé notamment (propositions du « tract bleu » du 13 octobre) :

 

  • Sa priorité à la défense de l’emploi et des engagements de la Direction.

 

  • Pas de réponse à ce jour, sachant que des apprentis se retrouvent à la rue fin novembre, sans proposition d’embauche, ni d’intérim.

 

  • La défense d’une organisation sur 4,5 jours (Airbus), pour éviter la banalisation du travail du samedi

 

  • La Direction maintient son principe de 5 jours et refuse à ce jour de discuter du principe des 4,5 jours.

 

  • Une compensation, type prime SAFE, liée aux nombre de jours supplémentaires qui engendrent des frais  (Déplacements en plus, garde d’enfants, etc.)

 

  • Pas de réponse à ce jour.

 

 

La Direction doit revoir sa copie avec des propositions acceptables, et cohérentes avec les contraintes de l’entreprise et celles des salariés.

 

Nous sommes très loin du compte après la réunion du 28 octobre !

 

 

Tract du 13 octobre 2015

Partager cet article

Repost 0
Published by Equipe CFDT AIRBUS HELICOPTERS (ex Eurocopter) - dans Compétitivité 2015
commenter cet article

commentaires

Calendriers CARE - RTT 2016

Calendrier Non-Cadres CARE RTT 2016  :

                                                           

Calendrier Cadres 211 J CARE RTT 2016 :

                                                             

Calendrier Cadres 214 J CARE 2016 :