Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Connaitre l'histoire...

Pour l'histoire sociale d'AIRBUS Helicopters,

cliquez ICI.

 


 

 

Rechercher

Visiteurs en ligne

Les archives de La BUGADE

Pour retrouver toutes les archives de La BUGADE,

CLIQUEZ ICI

20 avril 2008 7 20 /04 /avril /2008 06:35

 


Après 2 mois d'un conflit dur, les salariés de StMicroélectronics ne se sont pas battus pour rien, prouvant que rien n'est jamais inéluctable.


Ils avaient reçu le soutien de la section CFDT d'Eurocopter, au travers du syndicat Aix Marseille de la Métallurgie.


Nous avions par ailleurs diffusé le communiqué de la FGMM - CFDT sur ce blog, il y a quelques jours.

                      


                                                                  

Tract de l'intersyndicale

CFDT  -  CGT  -  FO

de STMicroélectronics


Le le cionflit de StMicroé conflit des MOTS !!!


Enseignements:

Au cours de ces « quasiment » 2 mois de conflit (il faut se rappeler que les premiers débrayages ont démarré fin Janvier), la Direction a, au moins confirmé un mode de fonctionnement qu'il conviendra d'intégrer lors des prochaines confrontations.

La seule stratégie martelée par notre DRH, quotidiennement fut celle de la DESINFORMATION, à laquelle nous n'avons cessé de répondre par de nombreux tracts, tout au long du conflit.

A croire qu'il suffisait de convaincre les masses pour rendre les grévistes IMPOPULAIRES.

En signant le protocole de fin de conflit, nous pensions que tout s'arrêterait, mais, comme la DRH ne connaît qu'un seul mode de fonctionnement, elle a continué à désinformer, en tentant de réduire les ACQUIS SOCIAUX OBTENUS.

 

Communiqués de la direction, qui succèdent aux réunions de TEAM MANAGERS et de SHOMS, bref, ce w-end, encore, la Direction a « SUR OCCUPE » le terrain de la MEDIATISATION, en fab.

La Direction confirme qu'il n'est pas possible de sortir d'un conflit, avec 2 parties qui obtiennent satisfaction à l'issue de la NEGOCIATION.

 

NON, elle continue à minimiser les ACQUIS de ces semaines de grève !

 

Par exemple, elle s'évertue à AFFIRMER que la PRIME de 1,9 %, dite « prime liée à la performance d'équipes », serait liée à de quelconques résultats Industriels. Ou encore que cette prime ne serait pas définitivement acquise.

 

FAUX et ARCHI FAUX,  l'énoncé du protocole, ci-dessous, vous apportera la preuve que ces 1.9% sont désormais intégrés au salaire des salariés postés, sans aucune contre partie, comme la « PRIME D'ANCIENNETE » !

 

Personne n'a été dupe pendant tout le conflit, sur les FAUSSES INFORMATIONS véhiculées par le MANAGEMENT,  puisque nombre de personnes sont venues nous rencontrer, pour obtenir d'autres informations que celles de la Direction.

 

Nous vous proposons donc, de prendre connaissance des modalités précises figurant sur le PROTOCOLE de fin de conflit, signé Jeudi 10 Avril, vers 17h...

 

Le protocole (tel que rédigé) :

 

Prime liée à la performance d'équipes: à compter du 1/04/2008 est mis en place une prime spécifique. Elle s'applique à l'ensemble des salariés postés. Elle correspond à 1.9% du salaire de base mensuel brut. Une commission composée de représentants du manufacturing, de la DRH, et des délégués syndicaux du site sera réunie pour définir les modalités permettant d'améliorer l'efficacité au travail. Les parties conviennent de se revoir  au moins 2 fois par an, pour évaluer les effets de ce système, notamment sur les résultats du travail collectif...Cette disposition ne modifie pas les autres règles et dispositions de paie, existantes sur le site.

 

Prime de transport : Le budget transport sera augmenté de 12% et modulable en fonction de tranches de salaire, en privilégiant les plus bas salaires. Cette somme acquise sera conservée dans le cadre du PDE.

 

Heures de grève : 33% des heures non rémunérées, étalées sur 12 mois.

 

27% des heures en congés payés ou récup, ou non rémunérées (étalées sur 12 mois).

 

40%  des heures payées (2 jours de décompression et le reste comptabilisé en jours neutralisés pendant la durée des négociations).Pour éviter une reprise  immédiate des heures non travaillées entre le 10/04 21h30 et le 11/04 13h30 : possibilité d'utilisation du DIF, à la demande des intéressés.

 

Point économique et social avec l'ensemble des organisations syndicales représentatives du site :

 

- Un calendrier sera donné aux partenaires sociaux sur les titularisations intérimaires en 2008 qui précisera les critères de titularisation et les volumes de titularisation possible en fonction de l'activité,

- Une présentation détaillée sur les plans d'investissements et les projets industriels du site sera faite lors d'un CE spécifique,


Au-delà du protocole :

 

Après 4 semaines de lutte, les salariés de ST Rousset, viennent d'obtenir satisfaction sur les revendications suivantes :

 

On peut distinguer 2 étapes :

 

LES DEBRAYAGES PREVENTIFS AVANT N.A.O (entre fin janvier et le 28 Février) :

* Augmentations maintenues au 1/04/2008

* Plancher de 1.7%d'augmentation générale, obtenu, en plus du 1% au MERITE

 

LA GREVE (du 18 mars au 10 Avril):

* Prime de 1.9% pour les postés (en plus des 1.7% de plancher et du 1% au mérite)

*Revalorisation de la prime de transport (+ 12%)

* Paiement de 40% des jours de grève

* Mise en place d'une commission « titularisation cdd »  +  projet industriel pour Rousset.

 

Pour nous, 2008 aura permis de revenir sur des reculs sociaux majeurs, en OBTENANT  un « PLANCHER » minimum, pour tous, mais aussi en remettant sur la table un projet industriel pour le site de Rousset.

 

C'est aujourd'hui la lutte de la base, OATAM, qui va permettre de rouvrir les débats sur l'avenir industriel à Rousset !

 

Lutter, c'est une nécessité, qui aujourd'hui, DONNE de VERITABLES RESULTATS et des  avancées sociales.

 

Et ce n'est pas le nombre qui définit la qualité de lutte, mais le niveau d'engagement, qui a été REMARQUABLE.

 

Il faut prendre en compte les MINORITES :


Depuis des lustres l'opinion publique limite la relation sociale à un rapport « MAJORITE - MINORITE ».


Discours assez simpliste, qui arrange bien tout le monde et qui effraie ceux qui sont rangés dans la case « minorité».


S'il y a bien un enseignement à tirer de la période que nous venons de vivre, c'est que la soit disant « MINORITE », lorsqu'elle se bat pour une idée, une revendication, très partagée par la MAJORITE silencieuse, a toute légitimité pour représenter la  MAJORITE SILENCIEUSE !


Autrement dit, que vaut la notion de NON GREVISTE, dans une société déstabilisée par la précarité, des fins de mois qui arrivent de plus en plus tôt dès le 20 du mois...Désormais, nous découvrons une société au sein de laquelle ceux qui ont le plus besoin d'améliorer leur quotidien (les bas salaires), ne peuvent même pas exprimer leurs revendications.


Dès lors, ils doivent s'appuyer sur leurs collègues, désignés comme « MINORITE » revendicative, qui portent sur leurs épaules tous les fardeaux d'une perte de salaires, nécessaire pour obtenir satisfaction...


Il faut vivre avec cela et aussi comprendre que les règles du conflit social, en 2008 ont bien changé !


Merci a ceux qui ont soutenu les grévistes par un geste financier !

Merci au personnel d'AVENANCE qui malgré de  très bas salaires ont déposé une enveloppe de soutien !

 

Bravo à tous ceux qui se sont mobilisés, pendant ces semaines de lutte sociale, mais qui ont permis de montrer que la SOLIDARITE
a encore de beaux restes !

Cette victoire est la vôtre, c'est la victoire des SALARIES !

Partager cet article

Repost 0
Published by Equipe rédaction CFDT Eurocopter - dans Actualité : La CFDT se postionne !
commenter cet article

commentaires

Calendriers CARE - RTT 2016

Calendrier Non-Cadres CARE RTT 2016  :

                                                           

Calendrier Cadres 211 J CARE RTT 2016 :

                                                             

Calendrier Cadres 214 J CARE 2016 :