Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Connaitre l'histoire...

Pour l'histoire sociale d'AIRBUS Helicopters,

cliquez ICI.

 


 

 

Rechercher

Visiteurs en ligne

Les archives de La BUGADE

Pour retrouver toutes les archives de La BUGADE,

CLIQUEZ ICI

30 mars 2009 1 30 /03 /mars /2009 13:02



CFDT d'Eurocopter s'est exprimée à ce sujet à plusieurs reprises :

 

 

Le communiqué FGMM CFDT

 

Dans les médias

 

Dans la Bugade de décembre

 

Dans un tract du 6 février,

 

Dans un tract du 17 février,

 

Dans un tract du 3 mars

 

Dans un tract du 16 mars

 

Dans un tract du 23 mars

 

Sur ce blog pour expliquer le « lean manufacturing »et la « pression du client »

 

Prochain, épisode le 31 mars......

 

A suivre !





Le  30 mars 2009/ N°7

 

 

Négociation sur le temps de travail 

 

Réunion du  25 mars,

De gros efforts restent à faire !

 

 

 

La CFDT n'a jamais été à l'origine de la demande d'un tel accord sur la réorganisation du temps de travail à Eurocopter.  Pour autant la CFDT n'a jamais été pour la « politique de la chaise vide » qui ne mène à rien et s'est donc engagée dans la négociation.

 

Pour faire avancer concrètement la négociation, la CFDT s'appuie sur le soutien des plus de 20 % de salariés d'Eurocopter qui se sont mobilisés à son appel le 19 mars 2009. Contrairement à d'autres organisations syndicales, « bas les masques », la CFDT se refuse à jeter le discrédit sur les salariés qui se sont mobilisés devant l'entreprise le 18 mars et le 25 mars, sans pour autant soutenir des actions antisyndicales qui mènent à des impasses. La porte de la CFDT n'a jamais été fermée à ces salariés pour que leurs revendications soient portées devant la direction à la table de négociation.

 

Aujourd'hui nous arrivons dans la phase finale de négociation. Pour la CFDT un tel accord n'a de sens que s'il est gagnant - gagnant pour l'entreprise et les salariés. Des avancées ont été faites, mais les 4000 salariés non-cadres impactés ne s'y retrouvent pas tous encore. Des marges de manœuvre existent avec les gains supposés de productivités que va générer la nouvelle organisation. Comme déjà évoqué c'est la mise en place du lean manufacturing, issu du TOYOTISME, rebaptise Eurocopter Product System (EPS) qui va conduire aux gains de productivité et qui conditionne les nouveaux horaires de travail de plus de 4000 salariés. Pour la CFDT il doit y avoir un partage de ces gains de productivité qui seront apportés par les salariés eux-mêmes à l'entreprise !

 

La pérennité de l'entreprise passe par son adaptation permanente. Elle passe aussi par le savoir-faire et les emplois. Le volet emploi doit être au cœur de la négociation. Il en va notamment de l'avenir de nos 1000 intérimaires et de nos apprentis en fin de formation.

 

1- Journée de 8h00

  

La position de la Direction n'a pas évolué sur la journée de 8 heures (plages flexibles, double pointage pour le repas, etc.). La seule avancée notable concerne la possibilité de capitaliser en flexible 5 jours par an au lieu de 4 initialement.

 

La CFDT est contre le double - pointage du repas du midi. Force est de reconnaitre qu'elle est seule à s'y opposer. 

 

Pour la CFDT la journée de 8 heures est la « mesure phare » de la Direction qui va impacter la vie de 4000 salariés. C'est la mesure qui permettra à la Direction, selon elle,  de forts  gains de productivité et des réductions de coûts au nom de l'intérêt des actionnaires

 

Les 8 jours en plus pris sur les RTT réduira les possibilités d'heures supplémentaires pour un certain nombre de salariés et donc des pertes de revenus. Pour l'ensemble, c'est 8 jours de plus sur le site, auxquels s'ajouteront les 2 jours RTT en heures supplémentaires pour le CETC (voir ci-après).

 

Pour La Courneuve, la CFDT a pris bonne note des possibilités d'adaptation horaire en fonction des transports en commun de la région parisienne et attend avec impatience plus de précisions sur les modalités de l'indemnisation des transports puisque l'établissement ne dispose pas d'une flotte de bus gratuits comme à Marignane.

 

Pour la CFDT, il doit y avoir compensation financière pour les salariés non-cadres  pour ces 8 jours de RTT perdus. La CFDT pèsera de tout son poids sur ce point face à une Direction inflexible jusqu'à aujourd'hui sur son refus d'une telle compensation.

 

 

2 - Compte Epargne Temps Collectif (CETC)

 

Dans le tract du 23 mars nous avons donné les enjeux du CETC. La CFDT n'est pas à l'origine de la demande et encore une fois force est de constater qu'elle est la seule organisation syndicale à émettre les plus fortes réserves.

 

Pour la CFDT l'enjeu essentiel aujourd'hui, en est la maitrise car il peut être pour la Direction un redoutable outil assurant une flexibilité maximale en cas de crise. Les conditions d'utilisation du CETC en cas de crise, notamment sectorielles, ne sont pas encore clarifiées. La CFDT n'a pas encore les réponses aux questions posées dans son tract du 23 mars et réitérées en séance le 25 mars.

 

Des avancées ont cependant été faites au niveau de la commission qui suivra cet accord (ex observatoire social). Les salariés doivent savoir que la décision finale passera par un vote en CE avec une ENTENTE FO-CGC-CFTC majoritaire...

 

Sur les modalités pratiques, pour les salariés, la CFDT s'opposait à un blocage « à vie » du CETC. Ce n'est plus le cas et le salarié au bout de la 4ème année récupérera 2 jours qui lui seront payés et en cotisera 2 autres pris sur les RTT. Chaque année, sera payée la majoration de 35 % des 16 heures cotisées. Au bout de 3 ans, pour 48 heures cotisées le salarié avec l'abondement direction de 112 heures aura 160 heures au compteur, utilisables en cas de crise.

 

3 - Horaires postés « 2x8 de jour »

 

Les nouvelles propositions de la Direction le 25 mars pour les horaires postés sont les suivantes :

 

 

NCNF

NCF

NCNF / NCF

NCNF / NCF

NCNF

NCF

 

Col bleu en 2x8

Col Bleu en 2x8

Col bleu en horaire de jour

Col blanc en horaire de jour

Col blanc en 2x8

Col blanc en 2x8

Majoration sur TTE suite à horaires postés / mois

20%

20 % dont 5 % en temps

0

0

20%

20 % dont 5 % en temps

Prime d'habillage  / déshabillage + douche

30 €

30 €

30 €

0

0

0

Temps payé

8h00

8h29

8h00 / 8h29

8h00 / 8h29

8h00

8h29

Temps de travail effectif / Jour

7h10

7h10

7h40 / 8h09

7h40 / 8h09

7h10

7h10

Temps payé non travaillé / Jour

20' de pause + 30' de repas

20' de pause + 30' de repas + 29' du forfait

20' de pause

20' de pause

20' de pause + 30' de repas

20' de pause + 30' de repas + 29' du forfait

 

NCNF : Non-Cadre Non-Forfaité                                         NCF : Non Cadre Forfaité

 

Pour la CFDT le salaire ne doit pas être impacté pour toutes les catégories NCNF et NCF qu'ils soient cols blancs et cols bleus. Le compte n'y est pas.

 

- La prime de 30 € est clairement insuffisante et la CFDT revendique 5% du salaire mini, soit 75 €.

- La CFDT a demandé une clarification sur l'attribution de cette prime qui peut concerner certains cols blancs (Inspecteurs Qualité, etc.)

- L'horaire proposé prévoit désormais une plage flexible de 15'.

- Une dégressivité de perte de salaire sur 12 mois est prévue pour les salariés actuellement en 2x8 qui ont une compensation de 25% sur le temps de travail effectif. La CFDT revendique une non-perte de salaire pour cette catégorie de salariés avec une intégration dans le salaire du différentiel.

- La Direction  demande aux organisations syndicales de se positionner pour l'horaire des « bus du midi » avant ou après le repas. La CFDT consulte ses adhérents.

 

 


Pour la CFDT, des efforts restent encore à faire pour aboutir à un véritable accord gagnant - gagnant, notamment sur la compensation des 8 jours de RTT perdus par les plus de 4000 salariés non-cadres l

Partager cet article

Repost 0
Published by Equipe rédaction CFDT Eurocopter - dans Temps de travail
commenter cet article

commentaires

-- 02/04/2009 14:16

BonjourLa CFE-CGC s'est prononcé pour la sortie anticipeé du vendredi pris sur le flexible de la journée comme cela se pratiqué avant 1998D'autres sont contre, pouvez vous clarifier la position de la CFDT sur ce sujet.
merci

Equipe rédaction CFDT Eurocopter 03/04/2009 11:29



Bonjour.


 


Nous trouvons toujours étonnant que nous soyons mis en demeure de répondre à certains commentaires, par rapport à la
CGC, alors que sur le blog de la CGC d’Eurocopter, il est impossible de déposer un commentaire ! C’est un choix explicite de cette organisation syndicale, alors que nous CFDT, nous acceptons
le débat…


 


Nous espérons que vous appréciez la différence d'approche.


 


Nous n’avons donc pas à répondre à ce type d’injonction qui frôle l’impolitesse.


 


Mais nous allons tout de même répondre, car nous n’avons rien à cacher.


 


La position de la CFDT est simple. Nous refusons le principe que
l’entreprise soit arrêtée le vendredi avec un départ anticipé et que l’entreprise reparte le samedi matin en faisant venir des salariés en heures supplémentaires. Cela n’aurait en aucun sens, et
si la direction acceptait cela, ce serait totalement incohérent avec tout ce qui nous a été dit jusqu’à présent. Cela remettrait en cause toute la logique développée. Cela signifierait aussi que
finalement, l’ancien système n’était pas aussi mauvais que cela et alors il faudrait se remettre à la table de négociation…


 


Mais à contrario, si le principe évoqué est respecté, alors pourquoi pas ? Il n’y a pas d’opposition de
principe dans ce cas. Cela n’aurait aussi aucun sens.


 


Par ailleurs, il faut être pragmatique, et la sortie de fait sera même obligatoire de fait. Le code du travail et la
convention collective protègent à notre sens,  le salarié avec les limites de 46 heures par semaine et 42 heures sur les 12 dernières semaines. Donc si un salarié a atteint ces limites avant
16 heures et parfois même dès l’heure du repas, la sortie anticipée sera une obligation. Dans un autre schéma, s’il a atteint ses limites de flexibles sur la semaine et/ou sur le mois,
sachant qu’il sera écrêté, il devra aussi partir en anticipation… Suivant comment un salarié gère à sa convenance personnelle son flexible (seul mode d’utilisation du flexible suivant
l’accord en cours de négo), la sortie anticipée sera de fait.


 


En espérant avoir répondu à votre question.


 



La gazelle 01/04/2009 21:19

Est-ce que les "gros efforts" ont été faits ? Dans tous les cas merci pour vos mails qui circulent et qui nous informent en primeur !

Equipe rédaction CFDT Eurocopter 02/04/2009 13:11



Comme d'habitude nous informons nos adhérents. il parait même que nos mails "informations adhérents" sont largement diffusés au delà du cercle à priori réservé.

Ensuite nous nous positionnerons.

C'est en fait aux adhérents d'estimer si les "gros efforts" ont été faits !

Pour les responsables que nous sommes, nous prenons en compte la totalité de la population non-cadres , c'est à dire les forfaités comme les non-forfaités, les cols bleus comme les cols blancs,
les postés comme les non-postés.

A suivre donc, sachant que la négociation sera réellement terminée lorsque nous aurons l'accord complet c'est à dire à la fin du mois.







Calendriers CARE - RTT 2016

Calendrier Non-Cadres CARE RTT 2016  :

                                                           

Calendrier Cadres 211 J CARE RTT 2016 :

                                                             

Calendrier Cadres 214 J CARE 2016 :