Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Connaitre l'histoire...

Pour l'histoire sociale d'AIRBUS Helicopters,

cliquez ICI.

 


 

 

Rechercher

Visiteurs en ligne

Les archives de La BUGADE

Pour retrouver toutes les archives de La BUGADE,

CLIQUEZ ICI

25 septembre 2006 1 25 /09 /septembre /2006 08:16

Salaires des cadres en 2005
 
Un léger frémissement
qui ignore près de la moitié des cadres
 
 
Comme chaque année, la CFDT Cadres a rendu public le 13 septembre les résultats de son panel sur les salaires, OSCAR (Observatoire du salaire des cadres et de leurs revenus). Ces résultats portent sur les revenus déclarés en 2005 et sur l’évolution du pouvoir d’achat pour la période 2001-2005.
 
Le panel OSCAR représente un échantillon homogène de 754 cadres employés à temps plein, sans interruption de carrière au cours des cinq années précédentes.
 
- En 2005, 42% des cadres ont perdu du pouvoir d’achat, soit un niveau comparable à celui de 2004 (43%) et de 2003 (42%). A la fin des années 90, ce taux était de l’ordre de 25%.
 
- L’individualisation se confirme. Seuls les bénéficiaires d’augmentations individuelles voient leur pouvoir d’achat s’améliorer alors que les autres stagnent ou régressent. 12,5% des cadres n’ont perçu aucune augmentation.
 
- Le pouvoir d’achat des salaires individuels nets des cadres, y compris primes, promotions et avancements, a progressé de 1,8% contre 1,5% en 2004. Malgré une légère amélioration, ce taux reste faible.
 
Ce timide frémissement du pouvoir d’achat s’explique notamment par :
 
- Une amélioration de l’emploi des cadres. En 2005, le chômage des cadres a régressé de 12,7% (-30000) pour atteindre 211 145 demandeurs d’emploi en fin d’année.
- Une croissance encore faible en emplois, avec toutefois un léger mieux dans certains domaines comme la R&D ou l’informatique.
- Un bond de 5 points des augmentations individuelles seules à 23,6%,
 
Cette individualisation des rémunérations est de plus en plus discriminante: écarts plus marqués, priorité affirmée aux jeunes et aux plus hautes rémunérations. Elle continue de produire ses excès: absence de lisibilité et d’objectivité, complexité, démotivation, exclusion.
 
La stagnation avérée du pouvoir d’achat ne pouvait pas se poursuivre sous peine de porter atteinte à la cohésion sociale. Les lignes ont bougé, un léger mieux est enfin constaté mais beaucoup reste à faire tant au niveau quantitatif que qualitatif.
 
Les grands groupes n’en finissent pas de battre des records de résultats et n’ont jamais gagné autant d’argent sans pour autant améliorer l’équilibre entre salaires et dividendes : le pouvoir d’achat augmente de 1,8%, les dividendes augmentent de 37% pour les entreprises du CAC 40.
 
Dans le même temps, les accessoires du salaire développés par les entreprises, intéressement, participation, aussi intéressants soient-ils pour ceux qui les touchent ne feront jamais à eux seuls une politique salariale cohérente, efficace et motivante. Quant aux gadgets coûteux et pervers que sont les stocks options, les golden parachutes voire les distributions d’actions gratuites, ils ne concerneront jamais qu’une infime minorité de dirigeants. Les présenter comme la solution relève de la fable. Les cadres ne sont pas dupes et jugent sévèrement les errements de certains de leurs dirigeants.
 
Les modalités de l’individualisation, malgré leurs imperfections et les frustrations qu’elles entraînent ne font l’objet d’aucune étude, d’aucune tentative d’amélioration. Celles-ci ne viendront pas des entreprises qui s’en accommodent, au moins tant que le marché de l’emploi reste difficile pour les salariés. La CFDT Cadres soutiendra les équipes syndicales pour interpeller, questionner et négocier les conditions de l’individualisation pour les rendre transparentes et équitables.
 
Près de deux tiers des membres de notre panel sont dans des entreprises ou des administrations où des négociations salariales ont eu lieu. Dans la moitié seulement de celles-ci, les négociations ont abouti à un accord. Les marges de progrès sont donc réelles. L’amélioration de la conjoncture économique et du marché de l’emploi le permettent.
 
 
 Pour en savoir plus : http://www.cadres-plus.net/

Partager cet article

Repost 0
Published by Equipe rédaction CFDT Eurocopter - dans Les Cadres
commenter cet article

commentaires

Calendriers CARE - RTT 2016

Calendrier Non-Cadres CARE RTT 2016  :

                                                           

Calendrier Cadres 211 J CARE RTT 2016 :

                                                             

Calendrier Cadres 214 J CARE 2016 :