Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Connaitre l'histoire...

Pour l'histoire sociale d'AIRBUS Helicopters,

cliquez ICI.

 


 

 

Rechercher

Visiteurs en ligne

Les archives de La BUGADE

Pour retrouver toutes les archives de La BUGADE,

CLIQUEZ ICI

25 janvier 2007 4 25 /01 /janvier /2007 10:51

Déclaration de l’UNITE CFDT – CGT sur la création du
 
« Corporate Services Opérations France » (CSO)
 
Après Eurocopter Training Service, et de 2 !
 
CCE du 23 janvier 2007
 
Après en 2006, la filialisation d’activités considérées comme faisant parties du « cœur du métier » avec « Eurocopter training Service » (ETS), c’est au tour d’activités RH d’être externalisées.
 
Les activités « paye / gestion administrative / gestion des temps / retraites et prévoyance » des entités AIRBUS, Eurocopter, ASTRIUM, EADS DS, EADS SN, Test et Services, HQ et CRC vont être regroupées dans une entité EADS France. Cela concerne au niveau du groupe EADS, 88 salariés.
 
Les objectifs  du CSO sont la rationalisation des activités et une réduction des coûts de 30 %. Le CSO est un projet EADS dans lequel Eurocopter s’intègre.
 
Pour Eurocopter cela concerne 8 salariés qui vont être « délocalisés » dans le CSO à Aix – en Provence, 2 à Toulouse et 1 personne de la Courneuve à Paris. Ces salariés sur la base du « volontariat » se verront proposer un nouveau contrat de travail EADS France. D’ores et déjà les salariés perdront la semaine de 4 jours.
 
Pour l’Unité CFDT – CGT, cette externalisation n’est pas une surprise, et nous avions informé l’ensemble des salariés de ce projet transfert lors de la campagne électorale pour les élections DP/CE du 30 novembre dernier.
 
Pour l’Unité CFDT – CGT, la création du CSO n’est qu’un nouveau démantèlement de l’entreprise et une forme de « vente par appartements » au nom de la sacro-sainte rentabilité financière.
 
Dans un premier temps, 8 salariés d’Eurocopter vont être transférés à Aix en Provence dans une entité EADS France à créer. L’Unité CFDT-CGT pose la question de la pérennité de cette antenne locale à Aix en Provence ? A moyen terme cette entité ne sera – t - elle pas regroupée elle aussi, avec d’autres à Toulouse ou ailleurs ?
 
Dans un second temps, le CSO n’a – t - il pas vocation à être vendu à un spécialiste du secteur ? L’activité du CSO n’est – elle pas elle – même délocalisable tout ou partie en Inde, par exemple ? L’Unité CFDT – CGT pose la question, sachant que les 30% d’économies escomptées ne passeront pas uniquement par un « simple transfert » de salariés dans une entité EADS France…
 
Le CSO, est la première phase de rationalisation d’activités de services au sein d’EADS. Un second projet de plus grande ampleur le SHARED SERVICES & DELIVERY, SSD, concernera dans un premier temps l’informatique. Plusieurs centaines de salariés au sein d’EADS seront alors impactées.
 
La recherche de rentabilité au sein d’EADS passe aujourd’hui par une redéfinition du modèle de l’entreprise avec une rationalisation des activités de services des différentes entités du groupe.
 
Les entités se recentrent autour de leur « cœur de métier », sachant que cette notion fluctue au gré du temps, et que cela n’empêche même pas l’externalisation (filiale ETS).
 
Pour l’Unité CFDT – CGT, il est temps d’avoir une vision claire du modèle d’entreprise qui se dessine à court, moyen et long terme. L’Unité CFDT – CGT demande la nomination d’un expert, comme le permet le code du travail pour que les représentants des salariés puissent avoir leur propre expertise. Cela avait été refusé par l’ENTENTE lors de la création d’ETS. Il est temps aussi que les représentants CGC et FO, des salariés au Conseil de Surveillance réélus par plus de 60% des salariés pour 6 ans,sortent de leur mutisme et nous informent de ce qui se prépare pour Eurocopter et ses salariés.
 
Pour l’Unité CFDT – CGT, si la rentabilité de l’entreprise est une nécessité, il n’en demeure pas moins qu’elle ne passe pas forcément et uniquement par un démantèlement de l’entreprise et à un moins disant social pour les salariés concernés.
 
Hier, ETS, aujourd’hui le CSO, demain l’informatique (SSD), l’Unité CFDT – CGT ne cautionnera pas les filialisations / externalisations d’activités du groupe Eurocopter.

Partager cet article

Repost 0
Published by Equipe rédaction CFDT Eurocopter - dans Comité Central d'Entreprise
commenter cet article

commentaires

JP 27/01/2007 11:05

Quelle a été la position de l'ENTENTE FO-CGC sur la création de ce CSO ?Merci de votre réponse.JP

Equipe rédaction CFDT Eurocopter 29/01/2007 07:58

JP,
L'ENTENTE FO, CGC et maintenant CFTC s'est abstenue sur ce projet CSO... Cela a été le cas dans toutes les entités d'EADS concernées par le CSO. Pour des majoritaires dans les CE et CCE, c'est une forme d'acceptation du projet....
Comme évoqué, si le CSO concerne aujourd'hui 88 personnes dans EADS, cela concernera plus de 800 pour le SSD, conçu suivant un schéma similaire...
En espérant avoir répondu à votre question.
A suivre.

Calendriers CARE - RTT 2016

Calendrier Non-Cadres CARE RTT 2016  :

                                                           

Calendrier Cadres 211 J CARE RTT 2016 :

                                                             

Calendrier Cadres 214 J CARE 2016 :