Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Connaitre l'histoire...

Pour l'histoire sociale d'AIRBUS Helicopters,

cliquez ICI.

 


 

 

Rechercher

Visiteurs en ligne

Les archives de La BUGADE

Pour retrouver toutes les archives de La BUGADE,

CLIQUEZ ICI

30 janvier 2014 4 30 /01 /janvier /2014 13:30

http://img.over-blog.com/600x98/4/41/78/16/Communique-presse-fgmm.png

Paris le, 30 janvier 2014

 

DG/compresse/TL/140183

 

 

Contact :             

Jean Mauriès, secrétaire général adjoint FGMM-CFDT, 06 77 61 46 41

Didier Hacquart, coordinateur Airbus Group, 06 89 24 70 26

Jean-Marie Peeters, coordinateur adjoint Airbus Group, 06 89 36 91 79

 

 

EADS devient Airbus Group   : suppressions d’emplois à Toulouse, aux Mureaux, à Saint-Médard-en-Jalles, à Élancourt, etc.

 

Lors du comité d’entreprise européen du 27 janvier 2014 à Toulouse, la direction d’Airbus Group a précisé la répartition des 5 804 suppressions de postes sur 3 ans, dans les différents établissements du groupe en France, en Allemagne, en Espagne et au Royaume-Uni.

 

Les sites français d’Astrium et Cassidian impactés

 

Les 309 suppressions de postes aux Mureaux (Astrium), 411 à Élancourt (Astrium et Cassidian), 213 à Saint-Médard-en-Jalles (Astrium), 396 à Toulouse (Astrium), 109 « autres » représentent entre 12 et 19 % des effectifs des sites concernés. 25 % des suppressions de postes concernent des intérimaires et CDD.

 

Sans oublier les fonctions corporate…

 

Les fonctions dites « Corporate » sont, elles aussi, impactées, à hauteur de 253 salariés en France, répartis essentiellement sur les sites de Montmorency, Suresnes, Toulouse et les Mureaux. Comment les « Services partagés », lourdement touchés, vont-ils pouvoir continuer à fonctionner alors qu’ils sont déjà en surcharge ? Aucune information sur les futures organisations n’a été pour l’instant communiquée.

 

Un plan d’économies enfin chiffré, mais…!

 

En préambule, La direction a répondu à la question de la CFDT qui était restée sans réponse lors du comité d’entreprise européen du 9 décembre. Le plan d’économies récurrentes, est évalué à 815 millions d’euros se décomposant en 241 millions d’euros pour Cassidian et 574 millions d’euros pour Astrium. La Direction devra préciser comment elle arrive à ce chiffre…

 

Quelles synergies ?

 

40 % des suppressions de postes seraient dues aux « synergies » dégagées par le rapprochement d’Astrium et Cassidian. Mais à ce jour, si la direction donne des chiffres, elle reste dans l’incapacité de préciser la nature concrète de ces « synergies » et quels postes sont supprimés, regroupés et autres !

 

Totale incompréhension chez Astrium

 

L’activité d’Astrium en France est particulièrement impactée, que ce soit sur les activités Lanceurs (Ariane), Satellites ou Missile stratégique (M51). L’incompréhension est totale et la situation présentée par la direction en total décalage avec les derniers contrats obtenus sur les satellites Ariane 5, Ariane 5ME et Ariane 6. On ne peut que s’étonner de la vision pessimiste et du manque d’ambition de la direction qui n’envisage qu’une activité à la baisse sur 2014/2018.

 

Fortes inquiétudes chez Cassidian

 

Au-delà des suppressions de postes importantes dans les activités d’engineering, alors que des ressources manquent en développement, s’ajoutent la cession de la société Tests et Services et la « recherche d’un investisseur » pour le site Cassidian de Val-de-Reuil (27). Le seul point positif est le renforcement en effectifs de la branche Cyber Sécurité, sans que l’on sache aujourd’hui, si cela se fera par les mobilités internes.

 

Toujours le flou sur l’organisation A400M  

 

Le flou reste entier sur le sort à terme des salariés qui travaillent actuellement sur l’A400M à Toulouse. La notion de transfert de l’activité toulousaine reste vague, comme la réintégration des salariés concernés dans Airbus Civil Aircraft.

 

Pendant ce temps l’action Airbus Group monte…

 

Les annonces ont cependant rassuré à priori « les marchés financiers », puisqu’en trois jours, l’action a regrimpé de + 3,7 % dès le 28 janvier…

 

Pour la CFDT, si ce comité d’entreprise européen a permis d’avoir des précisions sur les sites concernés par la restructuration, il a apporté peu d’éléments nouveaux sur la réelle stratégie du groupe et sur la pertinence du plan de restructuration. La CFDT rappelle qu’elle a distribué, à près de 40 000 exemplaires, un manifeste rappelant son analyse et ses propositions.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Equipe CFDT AIRBUS HELICOPTERS (ex Eurocopter) - dans AIRBUS GROUP
commenter cet article

commentaires

Calendriers CARE - RTT 2016

Calendrier Non-Cadres CARE RTT 2016  :

                                                           

Calendrier Cadres 211 J CARE RTT 2016 :

                                                             

Calendrier Cadres 214 J CARE 2016 :