Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Connaitre l'histoire...

Pour l'histoire sociale d'AIRBUS Helicopters,

cliquez ICI.

 


 

 

Rechercher

Visiteurs en ligne

Les archives de La BUGADE

Pour retrouver toutes les archives de La BUGADE,

CLIQUEZ ICI

13 novembre 2013 3 13 /11 /novembre /2013 18:20

Logo EADS VerticalCommuniqué CFDT EADS

 

Comité d’Entreprise Européen

du 12 novembre 2013 : suppressions d’emplois à venir dans le groupe…

 

 

 

Lors de la réunion du Comité d’Entreprise Européen du 12 novembre 2013, Tom ENDERS, CEO d’EADS,  a présenté aux représentants des salariés Français, Allemands, Anglais et Espagnols les raisons qui ont poussé EADS à vouloir s’appeler « AIRBUS Group » et précisé les orientations stratégiques de la future entité « Airbus Defence and Space ».

 

Cette future entité issue de la fusion de CASSIDIAN, ASTRIUM et AIRBUS Military est le point focal de la transformation d’EADS en « AIRBUS Group ».

 

Tom ENDERS a confirmé que la réorganisation du groupe EADS conduira, en Europe, à des suppressions d’emplois qui seront officiellement annoncées lors du Comité d’Entreprise Européen du 9 Décembre à Munich. Ces propos ne viennent que confirmer ceux-tenus dans la presse ces dernières semaines. Au-delà des suppressions d’effectifs, seront annoncées plus précisément les activités et sites concernés par la restructuration ainsi que les effets induits sur le reste du groupe.

 

Pour la CFDT EADS, il est sans aucun doute nécessaire de prendre en compte la réalité de la baisse des budgets de Défense en Europe et ailleurs. Cependant, la Direction met en avant le développement d’autres activités (Services notamment) pour compenser cette baisse. Elle affiche elle-même une prévision de chiffre d’affaire en hausse sur les 5 prochaines années pour le nouvel ensemble « Airbus Defence & Space », tout en projetant de réduire les effectifs…

 

Par ailleurs la Direction d’EADS, par médias interposés, communique essentiellement sur la rentabilité du groupe à court terme. Pour la CFDT EADS il ne faut pas mélanger les 2 sujets et justifier une restructuration drastique à visée boursière par la réduction des budgets de Défense !

 

Tom ENDERS qui a été le grand chantre de la sortie des Etats du capital d’EADS pour qu’elle devienne une « entreprise  normale », se plaint aujourd’hui de la baisse des  commandes de ces mêmes Etats. Il n’oublie pas cependant de rappeler que 73 % du capital sont « flottants » et que les actionnaires mettent la pression sur la rentabilité du groupe.

 

Pour la CFDT EADS, l’avenir du groupe passe par un véritable projet industriel pour assurer sa pérennité et son développement sans être sous la coupe du diktat de la bourse. EADS est aujourd’hui un leader mondial notamment sur les avions civils et militaires, les hélicoptères, les lanceurs, les satellites. Ce sont toujours des marchés porteurs en croissance. Les 140 000 hommes et femmes salariés d’EADS qui contribuent chaque jour à la réussite du groupe ne doivent pas voir leur emploi supprimé au nom de la seule logique du 10 % de rentabilité.

 

La CFDT EADS rappelle enfin, qu’EADS est une entreprise phare du CAC40 avec un résultat net de 1,228 milliards d’euros fin 2012 et une augmentation de 33% des dividendes versés en 2013.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Equipe rédaction CFDT Eurocopter - dans Actualité : La CFDT se postionne !
commenter cet article

commentaires

pourquoi 14/11/2013 07:43


Bonjour,


Merci pour ces informations; Mais une chose m'interpelle; Dans une « entreprise  normale », les instances
représentatives du personnel ne doivent-elles pas être informés & consultés AVANT la prise de décisions ?.


 


Car, sauf erreur de ma part, là est le rôle important (outre la communication) des IRP, de protéger les intérêts de ces
140 000 hommes et femmes
!...

Equipe rédaction CFDT Eurocopter 14/11/2013 10:19



Bonne question !


 


Ceci dit, la Direction d’EADS a dès le départ au premier Comité d’Entreprise Européen de
septembre annoncé que la restructuration du groupe EADS conduira à des suppressions d’emplois en Europe, sans que nous puissions en mesure l’ampleur
et les impacts induits, comme nous l’avons rappelé dans notre communiqué. Elle a aussi donné un calendrier des CEE (EWC) avec les points qui seront traités dans chacun d’eux (stratégie /
réorganisation / impacts sur l’emploi).


 


Le problème c’est qu’entre ces réunions officielles, le PDG fait des interviews dans la
presse en faisant des annonces peu rassurantes en avance sur le calendrier des CEE, tout en restant cependant très imprécis. Cela ne peut
qu’inquiéter les salariés.


 


N’oublions pas aussi que la première annonce du changement de nom et de la restructuration
de la Branche défense a été annoncée en primeur fin juillet à l’assemblée générale des actionnaires avant toute information aux organisations syndicales…


 


La CFDT a été la seule organisation
a dénoncé par ailleurs l’absence de Tom ENDERS au CEE d’EADS de septembre sur la présentation de la Stratégie du groupe pour les années à venir, alors qu’il était bien présent en juillet pour les
actionnaires… Cette stratégie n’a même pas été présentée par un membre du comité exécutif d’EADS, ce qui est totalement anormal… C’est sans doute pourquoi, Tom ENDERS a été cette fois présent
lors du CEE du 12 novembre.


 


EADS est certes une entreprise dite normale, suivant Tom ENDERS, mais c’est aussi une
multinationale de droit hollandais dont le sort se joue aussi en bourse… Le problème de l’information des représentants des salariés, n’est pas que franco-français, mais européen. A quand un
droit social européen fort sur le sujet ?


 


A suivre…


 



Calendriers CARE - RTT 2016

Calendrier Non-Cadres CARE RTT 2016  :

                                                           

Calendrier Cadres 211 J CARE RTT 2016 :

                                                             

Calendrier Cadres 214 J CARE 2016 :