Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Connaitre l'histoire...

Pour l'histoire sociale d'AIRBUS Helicopters,

cliquez ICI.

 


 

 

Rechercher

Visiteurs en ligne

Les archives de La BUGADE

Pour retrouver toutes les archives de La BUGADE,

CLIQUEZ ICI

10 décembre 2013 2 10 /12 /décembre /2013 11:49

 

Logo EADS VerticalCommuniqué CFDT EADS

 

Non aux 5804 suppressions de postes dans EADS !

 

 

 

Lors du Comité d’Entreprise Européen du 9 décembre à Unterschleissheim près de Munich, Tom ENDERS, CEO d’EADS,  a annoncé 5804 suppressions de postes dans le groupe EADS sur 3 ans.

 

Ces 5804 suppressions de postes se décomposent en 5290 pour la future branche AIRBUS Defence & Space issue du regroupement de CASSIDIAN, ASTRIUM et AIRBUS Military auxquelles s’ajoutent 514 autres suppressions de postes dans les fonctions corporate du groupe EADS et ses filiales, notamment pour les fonctions RH et Finance et plus particulièrement les Services partagés.

 

1668 en France…

 

Pour la France, il est prévu 1668 suppressions de postes dont 575 intérimaires et CDD (contrats non renouvelés). La Direction a affiché sa volonté de réduire le nombre de sites  en région parisienne avec des regroupements prévus vers les sites d’Elancourt, Les Mureaux et Suresnes.

 

Quelles économies ?

 

Tom ENDERS évalue les suppressions de postes à 40 % du plan d’économie qui est mis en œuvre, tout en refusant lors du Comité d’Entreprise Européen de donner aux représentants des salariés le montant des économies espérées !

 

Pour la CFDT EADS, il est sans doute nécessaire de prendre en compte la réalité de la baisse des budgets de Défense en Europe et aux USA. Pour autant la stratégie d’EADS reste floue et notamment sur les projets de R&D à moyen terme qui permettraient à la future Branche Defence & Space de conquérir de nouveaux marchés. Seul est mis l’accent sur les recherches d’économies et les coûts de personnels. La CFDT s’interroge ainsi, sur les suppressions massives de postes chez ASTRIUM en France, alors que le plan de charge est conséquent.

 

Pour quelle stratégie ?

 

Pour la CFDT, la stratégie du groupe présentée reste floue : retrouver une compétitivité à très court terme (baisse de la structure de coûts) ou se concentrer sur la rentabilité avec un EBIT à 10% en 2015 (pilier essentiel de la stratégie 2.0).

 

Des efforts demandés à  tous ?

 

La Direction d’EADS n’a pas caché que les mesures d’âges, mobilités, départs volontaires ne suffiront pas et elle ne s’est pas engagée à ce qu’il n’y ait aucun licenciement sec. Elle annonce que 1000 à 1450 postes resteront à supprimer à l’issue de toutes les mesures de départ. Elle se dit prête à réduire le nombre de licenciements si les salariés sont prêts à faire des efforts sur le coût du travail et la productivité.

 

La Direction est-elle, elle-même, prête à faire des efforts, alors que 253 millions d’€ sont provisionnés dans les comptes d’EADS pour les « Long Term Incentive Plan » (LTIP) qui ont remplacé les stocks options des dirigeants ?

 

Responsabilité du gouvernement…

 

De plus, la CFDT rappelle qu’elle demande que le gouvernement français, dont ses représentants au Conseil d’Administration ont approuvé ces restructurations, pèse de tout son poids sur EADS pour que le groupe assume, à la hauteur de ses résultats, toute sa responsabilité sociale au regard des emplois menacés en interne mais aussi chez ses sous-traitants et fournisseurs.

 

Enfin, la CFDT EADS réitère son appel à une intersyndicale en France pour parler d’une seule voix tant vis-à-vis de la Direction d’EADS que des pouvoirs publics !

 

 

Logo pdf

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Equipe rédaction CFDT Eurocopter - dans Le mot du jour
commenter cet article

commentaires

Calendriers CARE - RTT 2016

Calendrier Non-Cadres CARE RTT 2016  :

                                                           

Calendrier Cadres 211 J CARE RTT 2016 :

                                                             

Calendrier Cadres 214 J CARE 2016 :