Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Connaitre l'histoire...

Pour l'histoire sociale d'AIRBUS Helicopters,

cliquez ICI.

 


 

 

Rechercher

Visiteurs en ligne

Les archives de La BUGADE

Pour retrouver toutes les archives de La BUGADE,

CLIQUEZ ICI

6 mai 2013 1 06 /05 /mai /2013 09:51

New Logo Eurocopter VertiDéclaration de la CFDT

au CCE du 29/04/2013

 

Avis sur les 3 projets d’accords 

« ACCES », Télétravail, prise de congés

 

 

Le CCE est amené à se prononcer sur les projets d’Accord en faveur de la  Compétitivité, des Compétences, de l’Emploi et des Salaires « A.C.C.E.S », la mise en place du télétravail à titre expérimental »pour les années 2013-2014 et pour le changement de la période de référence pour l’acquisition et la prise des congés payés.

 

1-   Dispositif A.C.C.E.S  (passage de 211 à 218 jours des cadres L5)

 

La Direction ne justifie plus d’améliorer la conciliation vie privée–vie professionnelle en augmentant le temps de travail des cadres L5 ! C’était une contradiction que nous avions mis en avant dès le début des négociations.

 

Si la charge justifie l’augmentation du temps de travail, cet accord est limité à 2 ans (5 jours en 2013 et 7 jours en 2014). Il est associé à un engagement formel d’une augmentation de 500 emplois sur 2 ans, ce qui n’est pas négligeable, dans le contexte de crise actuel.

 

Par ailleurs, l’accord intègre pour la première fois, une réflexion sur les NTIC (Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication) et en particulier un droit à la déconnexion. L’enquête de la CFDT sur le temps de travail et les charges de travail de 2012 y a contribué ! Cette enquête avait aussi révélé :

 

-       Des problèmes de stress

-       Des surcharges

-       D’Organisation du travail

-       De conflits entre la vie professionnelle et la vie personnelle

 

Le management a un rôle déterminant dans la prise en compte de ces problématiques. Cela passe par notamment :

 

-       Des « pratiques vertueuses »  et le respect des durées maximales du travail.

 

-       Le respect des temps de repos, en répartissant mieux les charges de travail.

 

-       Le respect des recommandations quant aux horaires des réunions qui ne doivent pas débuter avant 8h30, ne pas se terminer au-delà de 18h30 et ne pas avoir lieu pendant la plage du déjeuner soit entre 12h et 14 h.

 

-       De véritables discussions avec leurs collaborateurs sur l’organisation du travail

 

L’accord spécifie que l’augmentation du temps de travail ne doit pas avoir pour conséquence d’entraîner une révision à la hausse des objectifs définis avec la hiérarchie, la CFDT veillera à ce que cela soit respecté.

 

L’accord prévoit un transfert des compétences et de transmission du savoir avec un budget associé, ce qui est nouveau Au-delà de l’intérêt strict pour l’entreprise, la transmission de son savoir est un élément de motivation, de reconnaissance, voire de fierté pour les salariés.

 

Le renforcement des procédures d’accueil des nouveaux entrants qui est demandé depuis de nombreuses années par la CFDT sera effectif dès la mise en place de l’accord. Cela évitera aux nouveaux arrivants d’être décontenancés de ne pas avoir ni d’endroit où s’installer, ni de matériel, ni d’accès informatique lors de leur prise de fonctions !

 

Pour la CFDT il ne faut pas opposer les salariés qui souhaitent plus de temps libre et ceux qui souhaitent augmenter leur revenu. C’est pourquoi, il faut respecter ceux qui renoncent au passage à 218 jours. Un suivi spécifique en réunion de transparence salariale en 2014 et 2015 est un point positif.

 

2 - « Télétravail » :

 

Depuis de nombreux mois la CFDT demande une mise en place du télétravail. Il ne faut pas confondre le Télétravail et le « travail nomade ». Avec le PC portable et sa clé VPN, avec le Blackberry nous sommes joignables à tout moment y compris le week-end. Par ailleurs il devient « facile » de terminer «  un boulot urgent » le soir …Mais toutes ces activités ne sont pas du télétravail mais du travail « en plus », non comptabilisé et en final non reconnu, car il n’existe pas officiellement ! Ce « travail nomade » non couvert par l’accord sur le télétravail devra faire l’objet de discussions ultérieures.

 

L’accord sur le Télétravail permettra à des salariés (cadres et non-cadres) sous certaines conditions de travailler 2 jours par semaine « à la maison ».

 

La problématique des parkings, le stress occasionné en travaillant dans les open- space font (entre autres choses) que les salariés sont demandeurs de ce dispositif. Les trajets entre Eurocopter et le domicile des salariés sont de plus en plus longs. Le temps gagné permettra de diminuer le stress et la fatigue des personnes éligibles au Télétravail.

 

3 - Changement de la période de référence pour l’acquisition et la prise des congés payés :

 

La fermeture de l’établissement en été et la période de fin d’année font que les salariés nouvellement embauchés sont obligés de poser des congés par anticipation. Le fait que tous les salariés aient la totalité de leurs congés dès le début de l’année civile permettra aux jeunes embauchés de bénéficier immédiatement de congés (prorata) au même titre que les autres salariés. Sachant qu’ils sortent souvent d’un contrat d’intérim sans vacances, c’est « un plus ».

 

Dans le cadre d’ACCES, l’accord prévoit que la 3ème semaine accolée l’été ne devient plus obligatoire. C’est une contrainte en moins pour les salariés et l’organisation de leurs congés.

 

 

 

En conclusion la CFDT se prononcera pour les 3 projets d’accords A.C.C.E.S, Télétravail, « congés payés »

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Equipe rédaction CFDT Eurocopter - dans Comité Central d'Entreprise
commenter cet article

commentaires

Calendriers CARE - RTT 2016

Calendrier Non-Cadres CARE RTT 2016  :

                                                           

Calendrier Cadres 211 J CARE RTT 2016 :

                                                             

Calendrier Cadres 214 J CARE 2016 :