Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Connaitre l'histoire...

Pour l'histoire sociale d'AIRBUS Helicopters,

cliquez ICI.

 


 

 

Rechercher

Visiteurs en ligne

Les archives de La BUGADE

Pour retrouver toutes les archives de La BUGADE,

CLIQUEZ ICI

6 février 2012 1 06 /02 /février /2012 16:17

 

logo_cfdt_150-1.gif

 

Déclaration de la CFDT au CCE

du 6 février 2012 :

 

Avis sur le projet d’accord relatif à la rémunération variable des cadres supérieurs

au sein d’Eurocopter

 

 

Un accord a été négocié au niveau européen sur l’harmonisation de la rémunération variable des Cadres Supérieurs (3BCE et 3C) du groupe EADS. Il n’a pas été signé par la CFDT.

 

Les mesures d’harmonisation proposées dans l’accord sont favorables aux cadres concernés d’Eurocopter. La mesure marquante est l’augmentation du montant annuel théorique de leur part variable qui va passer de 20 à 25% de leur rémunération fixe, cette augmentation étant financée à 70% par la Direction, le reste étant prélevé sur la politique salariale de leur catégorie.

 

D’autres mesures auront également un effet bénéfique :

 

-       Diminution du poids des objectifs individuels dans la part variable de 70 à 60% au profit des objectifs collectifs,

-       Augmentation du plafond d’évaluation des objectifs individuels de 150 à 200% du montant théorique avec une garantie d’un montant minimum de 50%.

 

Pour autant, ces mesures ne répondent pas forcément aux attentes des Cadres L4 qui auraient sans doute préféré une réelle harmonisation de statuts, refusée par la direction d’EADS,  entre les Cadres français, allemands, espagnols portant sur l’ensemble des éléments de leur rémunération (salaires, politique voiture, couverture sociale, etc…).

 

De plus, cet accord pose un problème d’équité. Il favorise délibérément avec un cout de plusieurs millions d’€, une seule catégorie de personnel, sans contrepartie aucune pour les autres et il va creuser encore un peu plus l’écart de rémunération entre les L4 avec les cadres de position 1 à 3B d’une part et les Non Cadres d’autre part

 

Lors de la négociation de l’accord EADS, la CFDT est intervenue dans ce sens auprès de la Direction Générale d’EADS et a adressé un courrier au Président Gallois afin de le sensibiliser sur le sujet. La réponse reçue n’a pas été jugée satisfaisante.

 

Par ailleurs, la CFDT n’est pas favorable à l’augmentation du poids de la part variable dans la rémunération globale des cadres. En effet, cette augmentation renforce l’importance du management par objectifs qui peut avoir des effets pervers, en particulier celui de focaliser l’énergie des cadres  à l’atteinte de leurs objectifs individuels sans considération pour les effets collatéraux (stress pour eux-mêmes, pression sur les équipes, divergence entre la somme des intérêts individuels  et celui d’Eurocopter, etc.)

 

Par ailleurs, la CFDT dénonce la politique de gestion des cadres L4 déclinée à ASTRIUM et dernièrement à AIRBUS, qui conduit au déclassement à la position 3B, non pas pour des raisons professionnelles, mais faute de postes L4 suite à réorganisation ! D’un côté la direction fait passer la part variable à 25 %, de l’autre, elle déclasse les cadres L4

 

Pour terminer, cet accord fixe le plafond de la valeur relative des objectifs comportementaux à 40% du total des objectifs. Cette augmentation ne nous paraît pas judicieuse compte tenu du flou qui entoure malgré tout la définition de ces objectifs et de la remise en cause possible de leur conformité vis-à-vis des exigences légales, sans oublier une politique de quotas sous-jacente.

 

La CFDT prend acte de la décision de la Direction de faire réaliser les entretiens individuels dans la langue maternelle, conformément à la législation française. Cette mesure doit être étendue aux L5.

 

Au regard de l’ensemble de ces éléments, la CFDT s’abstiendra lors du vote sur le projet d’accord relatif à la rémunération variable des cadres supérieurs au sein d’Eurocopter.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Equipe rédaction CFDT Eurocopter - dans Comité Central d'Entreprise
commenter cet article

commentaires

a+ 08/02/2012 10:10


Sur les 3800 cadres concernés dans EADS france, pouvez vous nous dire si il s'agit de 100, 200 300 personnes?

Equipe rédaction CFDT Eurocopter 08/02/2012 10:31



Que cela concerne 1,10 ou 100 cadres, le problème est strictement le même. Dans tous les cas,
c’est 1,10 ou 100 de trop.


 


Ce que nous dénonçons c'est ce
nouveau principe de gestion des cadres L4. C'est mettre une pression supplémentaire inacceptable sur ces managers.


 


Mettre dans « l’insécurité
permanente »  ces managers, est pour la CFDT préjudiciable à leur motivation pour
qu’ils assurent leurs missions et responsabilités essentielles pour le bon fonctionnement de notre entreprise.


 


Qui plus est, cette drégradation peut être la conséquence de décisions qui leur échappent complétement comme une réorganisation, hors de tout plan
social comme chez AIRBUS. N’est-il pas étonnant que dans une entreprise en pleine expansion que la Direction ne soit pas en mesure de trouver quelques postes de L4 ?


 


C’est la Direction qui nomme les L4. C’est à la Direction d’assumer ses responsabilités et de
confier des postes qui correspondent au statut, sinon, il ne fallait pas les nommer !


 


A suivre.


 



Cadre inquiet 06/02/2012 17:10


Pouvez-vous nous en dire plus sur ce que vous appelez le déclassement des cadres L4 ?


 


Merci et bravo pour vos écrits.

Equipe rédaction CFDT Eurocopter 07/02/2012 15:27



Comme expliqué dans la dernière BUGADE les Directions
d'ASTRIUM et d'AIRBUS instaurent le "dégradage" de cadres 3Bex ou 3C en cadre 3B, comme système de gestion de leurs cadres.


 


Un cadre 3Bex par exemple qui se retrouverait sans poste correspondant à son niveau se verrait
proposer un passage 3B avec diminution de sa part variable de 25% à 12 % (en moyennes), et perdrait sa voiture de fonction...


 


Cela n'est pas encore en vigueur à Eurocopter, mais nous préférons alerter car nous
sommes potentiellement la troisème entité qui vient derrière ASTRIUM et AIRBUS.


 


Par ailleurs, la Direction n'a pas démenti nos propos après nos déclarations en CHSCT et CCE.


 


Il nous paraissait important d’en informer les salariés, et nous sommes les seuls à l’avoir
fait…


 


A suivre.


 


 



Calendriers CARE - RTT 2016

Calendrier Non-Cadres CARE RTT 2016  :

                                                           

Calendrier Cadres 211 J CARE RTT 2016 :

                                                             

Calendrier Cadres 214 J CARE 2016 :