Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Connaitre l'histoire...

Pour l'histoire sociale d'AIRBUS Helicopters,

cliquez ICI.

 


 

 

Rechercher

Visiteurs en ligne

Les archives de La BUGADE

Pour retrouver toutes les archives de La BUGADE,

CLIQUEZ ICI

20 février 2007 2 20 /02 /février /2007 08:18

Manifestement les politiques Allemands sont « montés au créneau » pour défendre leur industrie Aéronautique et ses salariés, ce qui explique le report du plan POWER 8… Faut – il s’en étonner, après la prise de participation des « landers » dans le capital d’EADS ce qui est une nouveauté en Allemagne ? Peut – on leur reprocher ?
 
L’industrie Aéronautique n’est pas une industrie comme les autres en raison de son impact économique, social, sur l'emploi, sans oublier le prestige d’une industrie de haute technologie.
 
A suivre.
 
Airbus : les "clivages nationaux" en cause (*)
 
 
Le report de la présentation du plan de restructuration est dû à des désaccords entre la France et l'Allemagne notamment.
 
Les "clivages nationaux" sur la répartition des efforts entre les différents sites d'Airbus, notamment en France et en Allemagne, ont conduit la maison-mère EADS à repousser lundi 19 février, de manière tout à fait inattendue, la présentation de son plan de restructuration Power 8 et à interrompre la consultation en cours.
 
Le patron de l'avionneur européen Louis Gallois a demandé qu'une solution soit trouvée "très rapidement" pour ne pas retarder davantage ce plan qui pourrait se traduire, selon Les Echos, par 10.000 à 12.000 suppressions d'emploi, dont 3.000 à 4.000 en France et autant en Allemagne., par , dont et .
 
Le plan devait être initialement présenté mardi lors d'un comité européen d'Airbus à Toulouse, mais les discussions au conseil d'administration du groupe européen d'aéronautique, de défense et d'espace ont achoppé dimanche soir sur le partage des tâches sur le futur long-courrier A350 XWB, censé concurrencer le 787 Dreamliner de Boeing. Selon Les Echos et La Tribune, Louis Gallois voudrait concentrer sa production à Toulouse, et confier en échange la fabrication de la prochaine génération d'A320 à Hambourg. et , Louis Gallois voudrait concentrer sa production à Toulouse, et confier en échange la fabrication de la prochaine génération d'A320 à Hambourg.
 
Des répercussions sur l'image de l'entreprise redoutées
 
Les quatre principaux pays où Airbus est présent, la France, l'Allemagne, le Royaume-Uni et l'Espagne, souhaitent tous être impliqués dans le projet A350 afin de sauvegarder des emplois. Mais Airbus souhaite regrouper la fabrication de ses appareils, traditionnellement assemblés sur plusieurs sites à la fois, afin de produire plus vite et de limiter les coûts de transport.
 
Louis Gallois a estimé que ses propositions étaient "équilibrées" sur le plan industriel et technologique et qu'elles "servent notre objectif de compétitivité économique". "Airbus ne peut retarder plus longtemps la mise en œuvre de Power 8", a-t-il insisté dans un communiqué. La consultation au sein d'EADS doit reprendre "dans les prochains jours", mais aucune nouvelle date n'a été fixée pour la présentation du plan.
 
"Cela conforte ce qu'on savait déjà, c'est-à-dire que, visiblement, ils ne réussissent pas à s'entendre sur le partage industriel Airbus", a regretté lundi Pierre-Henri Coat, délégué central syndical CFDT joint par l'Associated Press. "Cela nous rend inquiets dans la mesure où on craint maintenant des répercussions sur l'image de l'entreprise." "Les employés n'ont aucune compréhension pour le nouveau report de l'annonce" du plan, a pour sa part commenté Jutta Blankau, responsable locale du syndicat allemand IG Metall à Hambourg, le plus gros site allemand d'Airbus.
 
Des économies annuelles d'au moins deux milliards d'euros
 
Pour Françoise Vallin, de la CGC, "il y a clairement une prédominance politique donnée à cette affaire. Elle est essentiellement allemande, puisque c'est de leur côté que vient le désaccord sur le partage industriel".
 
Le gouverneur du Land de Basse-Saxe, où se trouvent plusieurs sites d'Airbus, a apprécié ce report qui, selon lui, "montre que la minutie passe devant la vitesse" dans cette affaire. Le ministre allemand de l'Economie Michael Glos a de nouveau souligné la nécessité d'efforts "équilibrés" entre les différents pays.
 
Avec Power 8, Airbus entend surmonter les pertes entraînées par le report de deux ans du lancement de son très gros porteur A380 et trouver les moyens de poursuivre le développement de l'A350.
 
Le retard de l'A380 devrait coûter environ cinq milliards d'euros de profit entre 2006 et 2010. Power 8 doit compenser ces pertes en générant des économies annuelles d'au moins deux milliards d'euros à partir de 2010 et une "économie cumulée" d'environ cinq milliards d'euros de trésorerie d'ici 2010. (AP)
 
 
(*) NOUVELOBS.COM / 20.02.2007
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Equipe rédaction CFDT Eurocopter - dans AIRBUS - POWER 8
commenter cet article

commentaires

Calendriers CARE - RTT 2016

Calendrier Non-Cadres CARE RTT 2016  :

                                                           

Calendrier Cadres 211 J CARE RTT 2016 :

                                                             

Calendrier Cadres 214 J CARE 2016 :