Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Connaitre l'histoire...

Pour l'histoire sociale d'AIRBUS Helicopters,

cliquez ICI.

 


 

 

Rechercher

Visiteurs en ligne

Les archives de La BUGADE

Pour retrouver toutes les archives de La BUGADE,

CLIQUEZ ICI

15 avril 2014 2 15 /04 /avril /2014 11:30

 


 

 

Logo AIRBUS HELICOPTERSPolitique Salariale 2014 :

 

La CFDT s’engage et signe ! 

 

Le contexte 2014 :

 

Si la CFDT ne partage pas complétement toutes les analyses de la Direction (voir tracts précédents), il n’en demeure pas moins que le devenir de l’Entreprise passe par une constante adaptation afin d’une part, de faire face aux nombreux défis qui nous attendent, et d’autre part faire face à une concurrence de plus en plus agressive. Il en va de la pérennité de notre Société et il est de la responsabilité de la CFDT de prendre en compte ces données.

 

Dans ce contexte, l’objectif de la CFDT était d’obtenir un compromis acceptable, dans le cadre de lapolitique contractuelle, entre les nécessités industrielles et les efforts demandés aux salariés, du compagnon au PDG !

 

Lors de toute négociation salariale, pour la CFDT il est important de considérer le montant global d’une politique salariale avec les prévisions d’inflation qui varient d’une année sur l’autre. En 2014, comme en 2013, le montant des Augmentations Générales permet, pour les Non Cadres, de compenser, voire dépasser l’inflation prévisionnelle (0,6 % en 2013).

 

Le Budget conditionnel

 

Si la mesure d’un budget conditionnel supplémentaire a été « retoquée » cette année, les modalités de fixation d’un critère conditionnel seront discutées en 2015 ! Non demandeuse de cette mesure, la CFDT sera à la table des négociations afin d’encadrer l’accord pour qu’il soit un plus pour les salariés (bonus si objectif dépassé, rétroactivité, transparence sur l’objectif fixé, etc.).

 

Le relevé de décisions

 

Nouveauté en 2014, un Relevé de Décisions a été acté entre les organisations syndicales et la Direction.

 

En effet, si la Direction souhaite entamer des discussions sur la Compétitivité,  elles porteront aussi, dans le cadre du dialogue social,  sur des thèmes revendiqués depuis longtemps par la CFDT :

 

-       Le statut des Chefs de Groupe

-       La revalorisation du statut des coefficients 400 pts

-       La problématique des 2 heures du Forfait des Non-Cadres Forfaités

-       Les astreintes

 


Après avoir informé les salariés et consulté ses adhérents, la CFDT a apposé sa signature

aux avenants salariaux Cadres et Non Cadres

ainsi qu’au Relevé de Décisions.


 

Logo pdf

 

Repost 0
Published by Equipe CFDT AIRBUS HELICOPTERS (ex Eurocopter) - dans Politique salariale 2014
commenter cet article
10 avril 2014 4 10 /04 /avril /2014 09:03

 


 

 

Logo AIRBUS HELICOPTERSNégociation salariale du 9 avril 2014 :

2,8 % et fin du budget conditionnel !

 

 

Après une suspension de séance, la Direction finit par abandonner le crédit conditionnel de 0,4 %. Le niveau global reste cependant à 2,8 % se répartissant :

 

 

     

NON CADRES

CADRES

AG

 

I à IIIB (AI)

IIIBCE et IIIC (AI)

01/01/2014

1%

0,85%

2,7%

2,25% (1)

01/06/2014

 

0,85%

 

 

01/07/2014

 

0,1% (2)

0,15% (3)

0,15% (3)

01/10/2014

 

 

GPS (4)

 

TOTAL

2,8%

2,85%

2,4% + 0,45% (1)

 

 

 

(1)  0,45% sont prélevés pour le cofinancement de la part variable de 23,5 à 25 %

 

(2)  + 0,1 % au 1er juillet 2014 : Garantie d’Evolution Salariale (GES) de 30 € mini. En fait pour ceux qui n’ont pas eu d’AI et une AG inférieure à 30 €. L’AG est complétée à la hauteur de 30 € (base < 3000 €)

 

(3) +0,15% : Budget spécifique destiné au financement des promotions cadre au 1er juillet 2014 (Remises au minis, RMG)

 

(4) Garantie de Progression de Salaire (GPS): Les cadres n’ayant pas bénéficié d’une AI en 2013 et 2014, verront leur forfait réévalué de 100% de l’inflation 2014. En 2013, la revalorisation était de 80%.

 

Non cadres :

 

o        AI  mini de 45 € pour les NCNF

o        AI mini de 60 € pour les NCF.

o        Et pas d’AI inférieure à 2% des appointements (max de 2% ou 45 € pour les NCNF ou 60 € pour les NCF) 

Les promotions AF2, AF3 et TA avec une AI de :

o        AF2 : 50 € (cofinancement Direction de 10 €).

o        AF3 : 60 € (cofinancement Direction de 20 €).

o        TA : 70 € (cofinancement Direction de 30 €).       

     

Cadres :

 

AI mini de :

 

o        110 € pour les cadres 1 et 2.

o        140 € pour les cadres 3A

o        160 € pour les cadres 3B     

        

Autres mesures :

 

Pour les Cadres et Non-Cadres concernés, les primes COFREND (COnfédération FRançaise pour les Essais Non Destructifs) seront en 2014 de :

 

Qualification niveau 1 : 135 €

Qualification niveau 2 : 155 €

Qualification niveau 3 : 175 €      

 

Les minis sociétés cadres ont évolué au 1er janvier avec ceux de la branche métallurgie (+1,1%).    

 

Grille Non Cadres :

     

Salaire plancher : 1650 € (idem 2013)

Le point société et le point d’ancienneté progressent de la valeur de l’AG (1 %)

 

Compétitivité: 

 

Au-delà de l’accord soumis à la signature, la direction s’engage au travers d’un relevé des décisions prises lors de la négociation sur :

 

La revalorisation du statut 400 points,

Le statut des chefs de groupes

Les modalités d’un accord-cadre sur les astreintes,

Les heures excédentaires des Non-Cadres Forfaités (Intégration des 2 heures du forfait dans le quota annuel des heures supplémentaires, demande CFDT depuis plusieurs années !)     

 

L’accord 2014 de politique salariale est à la signature des partenaires sociaux jusqu’au 14 avril.

 

La CFDT consulte ses adhérents sur cet accord 2014

 

 

Rappel sur la négociation salariale 2014 :

 

Négociation du 2 avril : 2,4 % + 0,4 %

 

Salaires, compétitivité et plus…

 

CFDT AIRBUS HELICOPTERS, politique salariale 2014, acte 1, "misère, misère"

 

 

Repost 0
Published by Equipe CFDT AIRBUS HELICOPTERS (ex Eurocopter) - dans Politique salariale 2014
commenter cet article
3 avril 2014 4 03 /04 /avril /2014 14:17

 


 

 

 

Logo AIRBUS HELICOPTERSNégociation du 2 avril 2014 : 2,4% + 0,4%...

 

 


Préambule :

 

L’objectif de la CFDT dans cette négociation est d’obtenir la politique salariale qui permette de récompenser les efforts fournis par les salariés et leurs déroulements de carrière  tout en garantissant la pérennité de l’entreprise.

 

La négociation salariale doit intégrer le contexte de l’entreprise et en l’occurrence celui d’AIRBUS HELICOPTERS.

 

Pour la CFDT, nous avons déjà largement exprimé notre position sur le sujet et nous ne partageons pas forcément totalement le tableau dressé par la Direction sur un certain nombre de sujets.

 

Par contre, nous savons que nous vivons dans un monde instable et que la situation peut basculer rapidement d’un côté ou de l’autre (voir EC225 en 2013), que la concurrence existe, et qu’il y a de nombreux chantiers d’amélioration qui nous attendent. Nous sommes conscients que si l’entreprise est dimensionnée pour un chiffre d’affaires de 6,9 milliards, il y a un réel problème si nous sommes durablement en dessous…

 

Enfin, il faut prendre en compte le faible niveau prévisionnel d’inflation pour 2014 (0,6% en 2013).

 

Propositions  de  la  Direction  :  2,4 %  +  0,4 %  de  conditionnel

 

Non Cadres :                       1%       en AG au 01/01/14

                                    0,7 %   en AIS au 01/01/14   +  0,7 % au 01/06/14

 

        + Evolution du point société de 1%.

        + Clause de RdV identique à celle de 2013

+ Mesure égalité des chances pour les séniors.

 

Cadres 1 à 3B :                   2,4 % en AIS au 01/01/14

 

        + Clause de RdV identique à celle de 2013

+ Mesure égalité des chances pour les séniors.

 

Cadres 3BCE et 3C :        1,95 % au 01/01/14

 

                                   + 0,45 % de financement de la part variable de 23,5 à 25 %

 

        + Mesure égalité des chances pour les séniors.

 

A ces budgets s’ajoute un budget conditionnel de 0,4 % lié à un montant de commandes en 2014 (OP 2014).

 

Si l’objectif est atteint à 80 % : + 0,1 %, à 90 % : +0,2 %, à 100 % : + 0,4 %

 

L’obtention des objectifs serait évalué en janvier/ février 2015, avec rétroactivité des mesures au 01/10/13.

 

S’’il n’y a pas d’accord majoritaire, la Direction appliquera unilatéralement 2,2%.

 

Considérations  CFDT :

 

- La CFDT rappelle que les politiques salariales dans les industries de l’Aéronautique en France pour 2014  sont dans la fourchette des 2,8 %. Pour la CFDT, la politique salariale d’AIRBUS Helicopters doit se situer au-dessus de cette fourchette toutes mesures confondues.

 

- La CFDT n’est pas demandeuse d’une mesure de conditionnalité qui rajoute de l’incertitude sur la rémunération des salariés.

 

- Si conditionnalité, il doit y avoir en 2014, en fonction de la situation de l’entreprise, la CFDT revendique :

 

ð Un relèvement de la part fixe de 2,4 %

 

ð Un bonus sur la part conditionnelle si l’objectif est dépassé

 

ð Une rétroactivité au 1er juin 2013

 

ð Une transparence sur l’objectif de l’OP 2014 (6 299 M€) avec notamment les prises de commandes potentielles prises en compte

 

ð Un suivi de l’objectif régulier en CCE

 

ð Une répartition du budget conditionnel en nombre d’Augmentations Individuelles (AI) supplémentaires distribuées pour les non-cadres et les cadres 1 à 3C

 

Pour les autres mesures, la CFDT rappelle sa plateforme revendicative disponible sur Intranet sans oublier une mesure talon pour les augmentations générales Non-Cadres.

 

D’ores et déjà la Direction s’est engagée à ouvrir la discussion sur le statut des 400 points, la reconduction de la Garantie Evolution Salariale (GES) pour les Non-Cadres, la Garantie de Progression Salariale (GPS) pour les Cadres.

 

Ces différents points seront discutés lors de la prochaine réunion de négociation programmée le 9 avril 2014.

 

Part  variable  des  cadres  L5

 

La Direction a précisé les principes de distribution de la part variable des cadres L5. Si la performance est calibrée à 100 % en moyenne, cette moyenne doit être assurée de chaque Direction et non pas au niveau du service. C’est à l’issue de cette calibration que l’évaluation P&D est communiquée au salarié et la part distribuée suivant le tableau suivant (extrait) :

 

 

Evaluation P&D

% de part variable

< 60%

7 %

80 %

9,60 %

90 %

10,80 %

100 %

12 %

110 %

13,20 %

120 %

14,40 %

 

 

Considérations CFDT :  

 

La mise en œuvre de ce principe devrait clarifier la distribution des parts variables et éviter les écarts entre service pour une même évaluation P&D.

 

 


La CFDT, un syndicat critique, exigeant,

constructif, autonome !

 

Logo pdf

Repost 0
Published by Equipe CFDT AIRBUS HELICOPTERS (ex Eurocopter) - dans Politique salariale 2014
commenter cet article
24 mars 2014 1 24 /03 /mars /2014 10:50

 


 

 

Logo AIRBUS HELICOPTERS2 % de politique salariale…

 

Misère, misère…

 

 

 

En préambule de la négociation du 19 mars, la Direction a rappelé le contexte de la négociation en 2014, par rapport aux prises de commandes 2013 et début 2014, au carnet de commandes, à la profitabilité, à la concurrence, etc.

 

A partir de ses éléments, la Direction fait une première proposition de « modération salariale » de 2 % pour 2014 :

 

Non Cadres :         1 % en AG au 01/06/14

1 % d’AIS au 01/03/14

 

ð Evolution point société sur la base du % d’AG

ð Clause de RdV idem 2013

ð Mesures égalité des chances pour les seniors

 

Cadres :      1 à 3 B : 2 % en AIS au 01/01/14

 

ð Règle des 3 P

ð Mesures seniors

 

3BCE et 3C : 1,55 % au 01/01/14

 

ð 0,45 % de financement prime variable de 23,5 à 25 %

 

Analyse de la CFDT :

 

-       AIRBUS Helicopters a dégagé en 2013 un pourcentage d’EBIT par rapport au chiffre d’affaire de 6,3 % contre 4,9 % en 2012, soit une amélioration de 28,5 %. Cela place notre entreprise devant AIRBUS qui est à 4,1 %.

 

-       Au niveau d’AIRBUS Group (ex EADS), Les dividendes reversés aux actionnaires seront en 2014, en augmentation de 20 % par rapport à 2013, ce qui ne peut que traduire une « bonne santé » du groupe.

 

-       Nous avions effectivement tous constaté en 2013, un changement de discours suite à l’arrivée du nouveau PDG. Avec l’ancien, « tout allait bien » et subitement, tout s’est dégradé…

 

-       Les comparaisons de rentabilité entre les différents hélicoptéristes peuvent être hasardeuses. Comment nous comparer avec SIKORSKY et BOEING qui ont chaque année des contrats de l’armée US à marge garantie ? Quelle comparaison pouvons-nous faire avec AGUSTA, dont l’ancien PDG a fini en prison, soupçonné d’avoir versé des pots-de-vin ?

 

-       Si pour la CFDT, il est évident qu’il serait mieux d’avoir une trésorerie positive, il n’en demeure pas moins que ce problème est à relativiser avec une trésorerie de plus de 9 milliards d’Euros au niveau d’AIRBUS GROUP, trésorerie si importante, que le groupe va avoir sa propre banque…

 

-       S’il faut désormais « redresser la barre » et préparer l’avenir, ce que nous sommes prêts à soutenir, devons – nous en conclure que les salariés doivent payer aujourd’hui les erreurs du passé ?

 

-       Si les objectifs de 2013 n’ont pas été atteints, qui les a fixés ? Etaient –ils réalistes compte tenus, en autres, des problèmes de l’EC225 et des difficultés à l’époque de l’EC175 ? Quelle était la marge de manœuvre des cadres supérieurs sur la définition de ces objectifs ? Ils le payent cher en 2014 sur la baisse très importante de la part collective de leurs primes ? Enfin, tous les salariés doivent – ils  payer en 2014 certaines erreurs ?

 

-       Malheureusement, on ne peut pas refaire l’histoire, et si l’entreprise est réellement dimensionnée pour un chiffre d’affaire de 6,9 milliards d’€ alors que nous n’avons atteint que 6,3, il peut y avoir un problème.

 

-       Nul ne remet en cause par ailleurs la nécessité de réussir l’EC175, l’EC145 T2 et de lancer rapidement le X6, successeur du Super Puma.

 

-       Enfin, s’il est nécessaire de le rappeler, les 2 % proposés à cette première réunion, ne justifient même pas un commentaire, et sont évidemment très loin des attentes des salariés.

 

-       La CFDT attend de vraies propositions lors de la seconde réunion prévue le 26 mars.

 

Sur la compétitivité…

 

La Direction souhaite aborder à l’issue de la négociation salariale une concertation voire plus sur la compétitivité de notre entreprise en France et en Allemagne, suivant 3 axes de travail :

  

« Excellence » :

 

ð  Organisation du travail

ð  Absentéisme

ð  Amélioration de la Sécurité

 

« Flexibilité »

 

ð  Adaptation aux charges (Inscrits + Intérimaires + S/T)

ð  Poly compétences et mobilités

ð  Gestions des heures excédentaires

 

« Efficacité »

 

ð  Contrôle et respect des règles

ð  Pilotage des coûts

ð  Temps de travail effectif

ð  Gestion des ressources (humaines)

 

La CFDT est prête à s’engager sur ces différents sujets comme elle le fait pour le plan de transformation de notre entreprise. Pour autant, comme la CFDT l’a déjà écrit dans la BUGADE, la compétitivité ne peut se limiter au seul coût du travail.

 

La CFDT tient à rappeler que l’amélioration de la compétitivité pour assurer la pérennité de l’entreprise est une chose, la recherche de la « rentabilité des 10 % pour les 10 % » en est une autre….

 

 

Politique salariale 2014 : Plateforme revendicative CFDT AIRBUS HELICOPTERS

 

Quel est le contexte de la négociation 2014 ?

 

Sans nier les défis d’AIRBUS Helicopters pour les mois à venir, et la nécessité de préparer l’avenir, il n’en demeure pas moins qu’il ne faut pas « noircir plus que nécessaire » la santé de l’entreprise et du groupe.

 

Sans aucune polémique, il faut par ailleurs que les efforts éventuels qui seraient demandés aux salariés soient partagés à tous les niveaux de l’entreprise et équitables des 2 côtés du Rhin. Cela vaut pour la politique salariale comme pour le reste. Rappelons que le résultat financier d’Eurocopter en Allemagne était négatif au 1er semestre 2013.

 

La politique salariale 2014 doit être à la hauteur des attentes des salariés fortement sollicités pour contribuer aux succès et à la croissance d’AIRBUS Helicopters ! Si AIRBUS Group sait trouver de l’argent pour ses actionnaires, elle doit en trouver pour les salariés qui sont la véritable richesse de l’entreprise.

 

Politique salariale 2014 : Pour quels objectifs ?

 

Pour la CFDT, la politique salariale, doit répondre à un certain nombre de nos valeurs :

 

ð C’est le salaire qui garantit lepouvoir d’achat des salariés sur le long terme.

 

ð La hausse du coût de la vie a un impact plus important sur un salaire modeste (salariés moins qualifiés, jeunes non-cadres ou cadres en début de carrière …).

 

ð A performance égale (dans la catégorie) augmentation égale sans discrimination d’âge, de sexe,... en cohérence avec les accords séniors, égalité professionnelle, diversité, handicap, etc.

 

ð La reconnaissance du travail accompli doit être évaluée sur des critères objectifs.

 

ð L’évolution des carrières.

 

Non-Cadres et Cadres :

 

ð Des augmentations générales dès le 01/01/2014 pour les non – cadres afin de garantir le pouvoir d’achat et une garantie de la progression de la rémunération du travail pour les cadres.

 

ð Une politique d’AIS, avec des critères clairs, qui permette réellement de reconnaitre la qualité du travail, la compétence et l’engagement  des salariés. 

 

ð L’application des accords sur le handicap et les seniors pour les aspects promotions et AIS.   

 

ð Un budget hors politique salariale pour l’Egalité Professionnelle afin de résoudre les problèmes éventuels.  

 

ð Une clause de RDV explicite, d’application automatique à tous les salariés, Cadres et Non Cadres, ayant reçu une AIS ou non, pour prendre en compte les éventuels dérapages de l’inflation.

                    

ð Une cohérence des niveaux de salaires d’embauche des salariés cadres et non-cadres par rapport aux personnels embauchés il y a quelques années et la possibilité pour tous les salaries d’avoir la transparence sur leur situation (salaire, promotion) dans leur environnement professionnel avec rattrapage éventuels si nécessaire. 

 

ð Pérennisation de l’accord sur le Télétravail négocié en 2013. 

 

ð Politique d’embauches pour les apprentis cols bleus et cols blancs. 

 

ð Attention particulière afin que les cadres et non cadres ne soient pas pénalisés dans leur évolution de carrière (AIS et promotions) suite à la réorganisation ED – ET.

 

ð Poursuite de la politique des « Emplois d’été ».

 

ð Une négociation sur les astreintes afin d’en clarifier le recours et la revalorisation des indemnités.

 

ð Une table ronde sur la problématique des heures supplémentaires des non-cadres forfaités (Prise en compte des 2 heures du forfait).

 

ð Une négociation sur la Qualité de Vie au Travail qui fait suite à l’accord National interprofessionnel de juin 2013. 

 

Non-Cadres :

 

ð  Revalorisation du salaire plancher (1650 € brut en 2013).

 

ð  2 distributions dAIS par an.

 

ð  La revalorisation de l’AIS minimum à 60 € pour les NCNF et 80 € pour les NCF (pas d’AIS inférieure à 3 %).

 

ð  La reconnaissance des métiers manuels avec le maintien des mesures d’accompagnement lors des passages AF2/AF3/AF4.

 

ð  Un niveau de  promotions non-cadres en cohérence avec la volonté de mettre en place une véritable reconnaissance professionnelle.

 

ð  Favoriser et accompagner l’évolution des compagnons vers des métiers «supports techniques » (BE, PREPARATION, QUALITE etc...) et les passages des Techniciens de non cadres à cadres.

 

ð  La poursuite de la démarche engagée en 2008 sur la reconnaissance de compétences particulières qui nécessitent un examen : JAR66, COFREND et soudeurs par une prime revalorisée.

 

Cadres :

 

ð  L’AIS minimum doit être de 3 % de la base avec une revalorisation des d’AIS mini pour les positions 1 à 3B

 

ð  Le financement hors politique salariale, les passages aux minis de la grille cadre.

 

ð  Nombre de passages 3A, 3B, 3BCE afin d’assurer des évolutions de carrière motivantes.

 

ð  Pour donner des perspectives de carrière aux jeunes et moins jeunes cadres, il faut développer concrètement la politique expert.

 

ð  Mesure de garantie de progression de salaire pour les cadres n’ayant pas d’AIS en 2014.

 

ð  Prise en compte des charges de travail dans les entretiens annuels (adéquation mission – moyens alloués).

 

La CFDT, un syndicat critique, exigeant,

constructif, autonome ! 

 

 

Logo pdf

Repost 0
Published by Equipe CFDT AIRBUS HELICOPTERS (ex Eurocopter) - dans Politique salariale 2014
commenter cet article

Calendriers CARE - RTT 2016

Calendrier Non-Cadres CARE RTT 2016  :

                                                           

Calendrier Cadres 211 J CARE RTT 2016 :

                                                             

Calendrier Cadres 214 J CARE 2016 :