Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Connaitre l'histoire...

Pour l'histoire sociale d'AIRBUS Helicopters,

cliquez ICI.

 


 

 

Rechercher

Visiteurs en ligne

Les archives de La BUGADE

Pour retrouver toutes les archives de La BUGADE,

CLIQUEZ ICI

6 septembre 2016 2 06 /09 /septembre /2016 12:15

La BUGADE de septembre 2016 est en ligne.

 

La bonne nouvelle de l’été…

 

Le contrat de 30 H225M avec le Koweït a été signé le 9 août. C’est assurément une très bonne nouvelle qui nous redonne de la visibilité. Si en termes des charges le contrat ne se fera sentir que progressivement en production, il donnera du travail dès aujourd’hui dans de nombreux services de l’entreprise.

 

Si d’autres grands contrats H225 ne sont toujours pas concrétisés, il n’en demeure pas moins qu’ils sont toujours d’actualité.

 

Les comptes du 1er semestre

 

AIRBUS Group a publié ses comptes du 1er semestre fin juillet et sont publics et disponibles sur internet. Ils intègrent les nôtres. On retiendra que toutes les mesures d’économies (plan de transformation, etc.) prises ces derniers mois contribuent à des résultats corrects, dans le contexte, sur le plan financier.

 

Remise en vol du H225…

 

C’est l’enjeu majeur de l’entreprise à court et moyen terme. Nous saluons les équipes mobilisées pendant les congés pour poursuivre les investigations, mener des essais et travailler sur différentes solutions pour que les appareils civils soient de nouveau autorisés à voler.

 

De très fortes inquiétudes…

 

En ce retour de congés, les salariés sont légitimement inquiets et très en attente du discours du PDG le 15 septembre.

 

Un plan de restructuration ?

 

Les élus CFDT ont été les seuls à interpeller officiellement  le Directeur d’Etablissement lors du CE du 31 août sur les 400 suppressions de postes de  cols blancs, annoncés sur Radio Maritima, par un collègue syndicaliste. Il n’a pas démenti et il a renvoyé au discours du PDG, ce qui n’est en rien rassurant, tout comme le silence des autres élus.

 

La CFDT rappelle que toute annonce doit passer au préalable par le CCE, et pas par le discours du PDG.  A ce jour, rien n’est programmé avant le discours du  15 septembre.

 

Analyse objective de la situation

 

La situation est compliquée et simple à la fois ! La remise en vol du H225 relancerait rapidement l’activité industrielle, l’activité Support tout en facilitant la concrétisation de contrats. Le problème est le timing et la question est la durée potentielle de la crise… Suivant les scénarios, on « serre tous les coudes » 1 ou 2 ans, ou alors, cela pourrait être beaucoup plus que 400 suppressions de postes.

 

Mobilités de cadres bloquées ?

 

Alors qu’il est essentiel d’être flexible entre les différents secteurs, il est choquant que des mobilités soient bloquées pour des cadres dont le poste va disparaitre et alors qu’ils en ont trouvé un autre. Dans quel but ? En prévision de quoi ?

 

Un avenir avec une profusion de projets !

 

Un successeur au X3, des drones pour transporter les colis (Skyways), des futurs taxis volants (CityAirbus) type « le 5ème élément », nous assistons à une profusion d’annonces et de projets plus ou moins futuristes. On ne peut que s’en féliciter d’un certain point de vue.

 

La CFDT demande officiellement à ce que la Direction présente sa stratégie sur ces nouvelles orientations, et comment cela s’intègre avec le X6, X9 et autres. Il convient aussi de s’assurer sur ce qui est de notre métier, et si nous avons les moyens humains pour le faire. 

 

En conclusion…

 

Tous au discours de Guillaume Faury le 15 septembre !

 

 Les équipes CFDT de Marignane   et  de La Courneuve.

 

Au sommaire :

 

Les cadres confrontés à la transition numérique

 

Coopérative : les comptes…

 

Transfert de l’activité « Poutres de Queues » en Espagne

 

Spécialisation des sites pour l’Engineering, suite.

 

CCE du 22 juin 2016 : Bilan social 2015 société

 

Négociation de l’accord Intergénérationnel Airbus Group

 

A connaitre : Simulateur retraite : http://www.agirc-arrco.fr/

 

PULSE : rapport d’expertise de TECHNOLOGIA

 

 

 

Repost 0
Published by Equipe CFDT AIRBUS HELICOPTERS (ex Eurocopter) - dans La BUGADE
commenter cet article
2 juin 2016 4 02 /06 /juin /2016 13:00

 

Situation générale…

 

Hélas, rien de nouveau par rapport au mois dernier. AH est toujours dans l’attente de la concrétisation de plusieurs commandes structurantes pour notre avenir à court et moyen terme.

A ce jour, tout marché non perdu reste gagnable, et s’il y a de la lumière (commandes) au bout du tunnel, personne n’arrive à mesurer réellement la longueur de ce  tunnel avec précision.

De grandes décisions devraient être prises en juillet, et il est à parier que la Direction travaille sur plusieurs scénarios en fonction de la concrétisation ou non de tel ou tel contrat, tout en étant prêt à faire face à un nouveau Ramp Up éventuel !  Pas simple…

Ceci dit, tout le monde a pu remarquer que la Direction n’a pas attendu juillet pour déjà ralentir la voilure dès 2015 avec différentes mesures et le Plan de Transformation, générateur d’économies, qui nous permet encore de passer la crise.

Comme évoqué dans cette BUGADE et comme l’ont rappelé les experts comptables mandatés par le CCE, les comptes à fin 2015 étaient bons. C’est pourquoi nous avons bénéficié de la Participation et de l’Intéressement. 

 

Des efforts par tous ?

 

Sans sombrer dans un populisme facile, et sans opposer les uns aux autres, les faits sont là.

Comme nous le rappelons dans cette BUGADE,  l’analyse des comptes 2015 met clairement en évidence une augmentation sensible des LTIP (ex stocks options) pour les cadres L3, L2, L1) et des primes L4 (part collective de la part variable), après une forte baisse en 2014. Il est dommageable que la direction se refuse à toute transparence sur cette part collective  de la rémunération variable des L4, à moins de ne pas l’assumer ? Le principe fait l’objet d’un accord avec les Organisations syndicales, et le résultat reflète la santé du Groupe AIRBUS et d’AH.

Si les efforts ne sont pas partagés par tous les salariés, cela pose un vrai problème de cohérence et d’engagement. Cela concerne aussi l’accord IG METALL en Allemagne avec une politique salariale de 4,8 % sur 21 mois (2,8 % au 1er juillet 2016 et 2 % au 1er avril 2017).

Enfin, sans démagogie aucune, pour ceux que cela intéresse, la rémunération de Tom ENDERS est publique et disponible sur le site internet d’Airbus group.

 

Et PULSE…

 

La Direction PULSE beaucoup, mais ce n’est pas encore vraiment redescendu au niveau des salariés. L’impulsion du Comité Exécutif d’AIRBUS Group est forte, mettant en pression les équipes sur les différents projets, les équipes RH et les organisations syndicales.

Le rythme imposé est sans doute trop rapide pour que chacun puisse s’approprier les bouleversements que va provoquer PULSE dans la gestion des Ressources Humaines des 140 000 salariés d’Airbus Group.

Le HUB, bientôt les smartphones, ne sont que la partie immergée de l’iceberg, et la partie attrayante du projet.  Mais il n’y a pas que cela et les velléités de gérer les salariés à l’anglo-saxonne doivent être « canalisées », ce qui se fait dans les instances européennes, avec l’appui de nos collègues allemands !

 

Elections à la Courneuve

 

Les salariés de La Courneuve vont élire leurs nouveaux représentants le 16 juin.

 

Les sections CFDT de Marignane et de La Courneuve travaillent ensemble au quotidien pour apporter leur vision, analyse, propositions toujours constructives pour faire évoluer les droits des salariés, en ayant toujours en tête la pérennité de l’entreprise, de ses activités et de ses sites. 

 

 Les équipes CFDT de Marignane   et  de La Courneuve.

 

 

En sus avec la distribution de la BUGADE, la loi Travail : Des nouveaux droits pour tous !

 

 

Au sommaire :

 

Qu’a appris Google de sa quête à bâtir l’équipe parfaite

On a toujours fait comme ça, la phrase la plus dangereuse ?

CCE du 19 mai : comptes d’Airbus Helicopters 2015 et 2016

Accord mixité et égalité professionnelle Airbus Group

PULSE !

Elections chez Randstad

Réflexions du mois sur les générations X, Y, Z

Budget du CE de Marignane, la CFDT vote contre

 

 

Repost 0
Published by Equipe CFDT AIRBUS HELICOPTERS (ex Eurocopter) - dans La BUGADE
commenter cet article
6 mars 2016 7 06 /03 /mars /2016 14:04

La BUGADE de mars 2016 est en ligne

 

CARE…

 

La très longue négociation CARE est désormais terminée. Nous ne nous livrerons pas au petit jeu de la « paternité » de telle ou telle avancée ! Pour la CFDT, il suffit de relire nos tracts, nos propositions, et les positions que nous avons défendues sont claires.

 

Cette bataille de la  communication n’est pas, pour nous, à la hauteur des enjeux, et surtout de la situation de notre entreprise. Elle ne reflète pas non plus la réalité des débats, lors des réunions de négociation.

 

Par rapport à ceux qui se targuent d’avoir tant  fait avancer la négociation grâce à leur grève, on peut s’interroger du pourquoi, ils se sont arrêtés, vue la prétendue efficacité ? Il ne faut pas tromper les salariés qui ne sont pas dupes des manipulations.

 

Les comptes 2015

 

Les comptes 2015 au niveau Airbus Group ont été publiés lors de la conférence de presse du 24 février. Si cela peut paraitre paradoxal, pour Airbus Helicopters, ils sont bons ! Cela prouve au moins la bonne maitrise de l’entreprise, dans la période un peu difficile que nous vivons …

 

La vraie problématique  est la prise de commandes sur de « gros contrats » pour assurer les charges de travail de 2016 et des 2 années suivantes. Sur ce point, espérons que les mois qui viennent seront meilleurs que les 2 premiers mois de l’année pour de « belles annonces »…

 

Dans les publications de la presse, il est important de bien dissocier, ce qui concerne Airbus Group, Airbus « avions », Airbus Defence & Space, Airbus Helicopters. Les situations peuvent être très différentes, même si en global Airbus Group se porte plus que très bien !

 

Adaptation de l’entreprise

 

Face aux baisses de charges, les salariés et principalement les cols bleus dans de nombreux secteurs sont les premiers concernés et ceux à qui, il est demandé le plus d’efforts. Au-delà des passages en journées, ce sont des mobilités, des détachements en Allemagne ou ailleurs dans le groupe, la prise des jours de CETC, etc. Il faudra en tenir compte lors de la négociation salariale 2016, qui, ce n’est pas un scoop s’annonce difficile.

 

Malgré tout…

 

L’entreprise se transforme concrètement, avec le 8 mars l’inauguration du MDC, notre nouveau Bureau d’Etudes. Si la décision a été longue à être prise, sans oublier quelques péripéties sur le lieu de son implantation (panneaux solaires du P2), Il devrait être un plus pour tous ceux qui connaissent ou ont connu le BE actuel…

 

L’autre grand projet structurant, est le déménagement de La Courneuve vers Paris-Le-Bourget. Si les travaux connaissent quelques (gros) soucis, il n’en demeure pas moins, que ce sera un véritable changement dans une usine neuve. Les salariés y gagneront en conditions de travail, par rapport aux installations, pour certaines très vétustes à La Courneuve. Au-delà, cela conforte la stratégie d’AH sur les pales, avec cet investissement.

 

Et le code du travail ?

 

Comment croire que la modification du code du travail va créer des emplois ? C’est pourquoi vous trouverez en dernière page la déclaration commune des organisations syndicales CFDT, CFE-CGC, CGT, FSU, Solidaires, Unsa, Unef, UNL et Fidl.

 

En conclusion

 

Nous nous rendons compte que notre entreprise est très liée à la conjoncture économique et géopolitique du monde, avec la baisse du baril de pétrole et ses conséquences, et les différents conflits dans le monde. Nous sommes condamnés à y faire face, pour notre pérennité.

 

 Les équipes CFDT de Marignane   et  de La Courneuve.

 

 

Au sommaire :

 

Des dominants très dominés

Négociations AIRBUS Group sur les cadres L4

PULSE, déclinaison dans les Comités Européens

Défendons l’apprentissage !

La GPEC, un enjeu majeur pour l’entreprise et les salariés

Vols dans les vestiaires !

Politique salariale, Intéressement, Participation, Egalité Professionnelle

Signature des accords CARE

Loi El KHOMRI : Le droit collectif n’est pas l’ennemi de l’emploi

 

Repost 0
Published by Equipe CFDT AIRBUS HELICOPTERS (ex Eurocopter) - dans La BUGADE
commenter cet article
12 janvier 2016 2 12 /01 /janvier /2016 14:19

2016…

 

Nous profitons de cette BUGADE de rentrée pour vous souhaiter à vous et vos proches nos meilleurs vœux pour 2016

 

Si 2016 démarre, nous n’oublions pas les évènements de 2015, les drames de Charlie Hebdo et de l’Hyper Casher en janvier puis par les attentats de Paris en novembre.

 

Ni neutre, ni partisan

 

Si les engagements de la CFDT tant au niveau national que dans le groupe AIRBUS nous ont parfois été reprochés à l’occasion des élections régionales, nous les assumons totalement. Cela s’inscrit dans les valeurs humaines de respect de l’autre, de la différence, défendues  par la CFDT, et se résume aussi dans le « ni neutre ni partisan ». Le syndicalisme c’est aussi défendre des valeurs !

 

Quel syndicalisme défendons-nous ?

 

Nous défendons un syndicalisme qui veut savoir ce qui se passe réellement dans l’entreprise. En comprenant les risques nous pouvons mieux les anticiper. Nous avons aussi le sens de l’intérêt général, sans opposer les catégories cadres, non-cadres, cols blancs, cols bleus, ni les générations. A la CFDT nous avons l’habitude de regarder la réalité en face. Entre penser long terme ou aller dans le mur, notre choix est sans ambiguïté !

 

Cette conception du syndicalisme se heurte à d’autres visions syndicales et aussi parfois à des Directions ancrées sur de vieux schémas et à des pratiques sociales dans notre groupe et particulièrement de l’ex AEROSPATIALE, issues d’une autre époque… Au-delà des intentions, du dialogue social largement prôné par les dirigeants, il nous faut des actes.

 

Situation de l’entreprise

 

Financièrement la situation reste saine en 2015. Le plan de transformation qui ne concerne pas que les salariés commence à porter ses fruits. Le véritable enjeu, ce sont les prises de commandes. Si déjà des salariés souffrent avec les retours en journées et les pertes de salaires, la situation peut s’aggraver en 2016 et 2017. Voir la réalité en face comme évoqué, c’est prendre en compte la nécessité de tout mettre en œuvre pour « gagner » les contrats. lLa négociation sur la compétitivité s’inscrit dans ce cadre.

 

Dollar, pétrole…

 

Si le taux actuel du dollar nous aide pour les contrats export, c’est plus complexe pour le faible cours du baril de pétrole. En passant de 100 à 30 $ environ, cela nous pénalise d’une part pour l’offshore civil et d’autre part pour les contrats militaires des pays producteurs ! D’après les prévisionnistes qui n’avaient cependant pas anticipé cette baisse, ce serait durable… A contrario, c’est bon pour les compagnies aériennes et donc pour nos collègues des avions. Rien n’est simple.

 

Et la  compétitivité ?

 

La négociation s’inscrit donc dans ce contexte. Il est clair qu’il y a 2 sujets à ne pas confondre : la baisse des charges actuelles et ses conséquences, et la négociation pour préparer l’avenir.

 

La négociation n’est pas close tant que les accords ne sont pas sur la table. Dès le départ la CFDT avait mis en avant un point essentiel qui était la préservation de l’emploi. Si la Direction ne s’engage pas autant que souhaité, elle donne des signes en termes d’emplois. Prévoir des embauches est un pari sur l’avenir. De même seule, puis suivie par FO, la CFDT avait demandé des compensations liées à l’augmentation du nombre de jours travaillés. Encore une fois ce n’est pas ce que nous aurions souhaité, mais il y a une avancée qui était loin d’être acquise au départ.

 

Des efforts pour tous ?

 

Sans opposer les non-cadres aux cadres, et au vu du contexte légal différent pour les 2 catégories, il est clair que les premiers sont les plus concernés et impactés par les mesures. Pour autant, les efforts ne peuvent être compris que s’ils sont partagés du PDG au compagnon. Les efforts des uns ne doivent pas justifier la pression sur les autres, mais la solidarité pour défendre l’entreprise et l’emploi de tous doit être réelle, ce qui n’est pas encore le cas. 

 

En conclusion

 

Nous restons optimistes pour l’avenir, avec le H160, le X6, et nous prenons avec satisfaction les commandes annoncées du gouvernement français pour 7 TIGRE et 6 NH90 supplémentaires ! 

 

 Les équipes CFDT de Marignane   et  de La Courneuve.

 

 

Au sommaire :

 

Promotion interne : les raisons d'un succès durable Assemblée générale de la coopérative

 

Coopérative, suite

 

CE et contrôle URSAFF, on avance…

 

Orientations stratégiques d’d’Airbus Helicopters : déclacalration au CCE du 15 décembre

 

Rapport Technologia pour le CHSCT

 

PULSE, la gestion RH à l’heure du néumérique

 

Négociation sur la compétitivité

 

Accord AIRBUS sur la prévoyance santé

 

 

Repost 0
Published by Equipe CFDT AIRBUS HELICOPTERS (ex Eurocopter) - dans La BUGADE
commenter cet article
1 décembre 2015 2 01 /12 /décembre /2015 14:37

Le 13 novembre 2015…

Nos premières pensées vont aux victimes des terribles attentats à Paris le 13 novembre, proférés par de sinistres barbares. Nous ne céderons pas à la peur et nous continuerons à défendre notre liberté. Allons, tous dans les bars, les restaurants, les salles de spectacle, etc. Vive la fête et la joie de vivre, défendons nos valeurs de Liberté, d’Egalité et de Fraternité.

La COP21

Parmi les valeurs, il y a l’avenir de l’humanité et la CFDT ne peut que s’associer à la nécessaire prise de conscience pour sauver la planète, « que nous empruntons à nos enfants »…

Situation de l’entreprise

Inutile de redire à nouveau que la situation est complexe ! La situation financière est globalement correcte au 3ème  trimestre (voir comptes publiés le 30 octobre sur le site internet Airbus Group et BUGADE de novembre). Par contre les différents contrats importants tardent à se concrétiser, pour différentes raisons. Cela va devenir très problématique pour les charges dans certains secteurs en 2016 voire 2017. A contrario, lorsque cela repartira, on aura besoin de tout le monde !

Malgré tout…

La situation est hétérogène et si des secteurs passent en sous-charges, dans d’autres c’est le contraire.  L’enjeu est donc de réaliser des économies pour passer une période plus ou moins difficile. Les économies, ne doivent cependant pas être réalisées que sur les personnels.

La négociation  sur la  « compétitivité »

Elle s’inscrit bien évidemment dans ce contexte. Ce n’est pas pour rien, que la CFDT, a mis dès le départ, l’enjeu du maintien de l’emploi et de la pérennité des activités et des sites en tête de ses revendications.  Il faut éviter tout Plan Social (PSE). Les anciens se rappellent de 1987, avec des licenciements de salariés de tous âges. Avant d’engager le PSE, nos collègues intérimaires seraient les premiers concernés, sans parler des sous-traitants d’ores et déjà impactés par nos baisses de charges.

Pas de démagogie !

Pour la CFDT le sujet est grave et ne peut pas être traité avec démagogie, voire la manipulation des salariés. Un mouvement de salariés ne peut se dire « asyndical » s’il est organisé par la CGT et en sous-main, une organisation politique, Lutte Ouvrière et cela à 1 semaine des élections Régionales. Les salariés ne doivent pas être dupes.

Comme nous l’expliquons dans cette BUGADE, nous comprenons la colère de certains salariés, et nous nous en faisons, avec d’autres, les porte-paroles. Nous l’avons aussi entendu au travers des 7 réunions de secteurs organisées avec nos adhérents. La négociation est certainement plus difficile que l’imaginait la Direction à l’origine. C’est pourquoi cela prend du temps.  Mais réorganiser le temps de travail est un sujet complexe qui nécessite de prendre son temps. Cela engage l’entreprise et les salariés pour les 5/10 ans à venir.

Toujours des points durs

Fait rare chez Airbus Helicopters,  pour être mentionné, il faut noter une réelle unanimité, face à la Direction,  des 3 organisations négociatrices sur plusieurs points comme le 7h00 – 9h00, le calcul des RTT, le repas, etc.

L’heure n’est pas à la polémique dans la négociation même si cela n’empêche pas des appréciations différentes sur d’autres points. Pour la CFDT, Il ne s’agit pas de s’approprier tel ou tel point mais bien de faire avancer l’accord dans l’intérêt des salariés, comme de l’entreprise.

En conclusion

Il ne faut pas dramatiser la situation plus que nécessaire. L’actualité nous rappelle aussi à la réalité et aux vraies valeurs à défendre. La CFDT continuera à défendre un syndicalisme pragmatique et « mouillera la chemise » dans cette négociation, pour la faire avancer (voir la rubrique sur interview de Laurent BERGER).

 Les équipes CFDT de Marignane  et  de La Courneuve.

Au menu :

  • Mentir au travail
  • PULSE, le grand projet RH d’AIRBUS Group…
  • Laurent Berger (CFDT), interview du 12 novembre 2015
  • La CFDT, 1ère Organisation Syndicale chez Airbus DS - GEO !
  • Commission des marchés du CE de Marignane
  • Négociation prévoyance Airbus Group
  • Compétitivité, réunion du 26 novembre…
  • Cols Bleus, Cols Blancs, Cadres…
  • Hiérarchie des normes sociales : pourquoi un accord d’entreprise ?

 

Repost 0
Published by Equipe CFDT AIRBUS HELICOPTERS (ex Eurocopter) - dans La BUGADE
commenter cet article
3 novembre 2015 2 03 /11 /novembre /2015 13:30

 

Résultats au 3ème trimestre…

 

AIRBUS Group a publié ses comptes au 30 octobre. Par comparaison au 30/10/14, pour Airbus Helicopters, on note une baisse de 13 % des commandes  en nombre d’appareils mais de +22,3 % en valeur (€). Le carnet de commandes est en baisse de 7,8 % en nombre, mais de + 3,3 % en valeur. L’EBIT est stable à 241 M€.

 

Pour rassurer nos dirigeants qui pourraient s’inquiéter, la trésorerie d’AIRBUS Group est de 7,8 milliards d’€ au 30 septembre.

 

Malgré tout…

 

Si la situation est loin d’être catastrophique en termes financiers, il n’en demeure pas moins que certaines commandes structurantes pour l’avenir se font attendre (Pologne, Koweït, Mexique, Qatar, Egypte, etc.). Cela pourra générer de grosses  difficultés au niveau industriel en 2016, sachant que la reprise n’est pas encore là pour l’offshore civil.

 

Et donc la « compétitivité »

 

Après déjà 2 tracts sur le sujet, nous revenons dans cette BUGADE sur certains aspects de cette négociation. A vouloir, tout remettre en cause, la Direction prend le risque d’un réel mécontentement des salariés, qu’ils soient Non-Cadres ou Cadres.

 

Les 1ères mesures annoncées sont très contradictoires avec le discours du PDG sur « le bien -être au travail ».  Encore une fois, nous ne disons pas que rien ne doit bouger, mais pour autant faut-il vraiment tout remettre en cause, sans faire un minimum confiance aux salariés ?

 

Et l’efficacité ?

 

La plus grande source d’économie ne serait-elle pas dans une réelle recherche de plus d’efficacité dans nos façons de travailler, de nos processus de décisions, de moins de réunions et « reportings » incessants, etc. ? Ne viendrait-elle pas aussi dans l’écart entre les décisions du Comité Executif et la réalité du terrain avec des décisions parfois contradictoires, plongeant les salariés dans la perplexité au mieux, dans les contradictions permanentes au pire ?

 

Que font les syndicats ?

 

La CFDT est devenue la 1ère organisation chez AIRBUS Group SAS (sièges, services partagés, Suresnes, etc.) et ce n’est pas un hasard. Il faut s’avoir que l’ENTENTE FO –CGC et CFTC s’est reformée pour faire barrage à la CFDT afin de prendre la tête du CE. Cela en dit long sur ce qui unit historiquement ces trois organisations syndicales depuis l’ex AEROSPATIALE.

 

La CFDT par ses positions fermes, constructives et argumentées a obtenu massivement la confiance des salariés, tout en étant seule contre tous, ENTENTE FO-CGC-CFTC, CGT et Direction…

 

C’est à méditer dans le contexte actuel de la négociation sur la compétitivité.  Voter n’est jamais anodin. C’est confier sa voix à ceux et celles qui vont les représenter et pas seulement pour gérer les colonies des enfants ou son voyage à l’autre bout du monde.

 

Notre démarche syndicale

 

Comme nous l’avions fait à l’époque de la négociation SAFE, nous avons organisé ces dernières semaines  7  « réunions de secteurs » en dehors des heures de travail. Les échanges ont été très fructueux, et à la CFDT, les négociateurs ne sont que les porte-paroles des salariés en général et des adhérents plus particulièrement. Le D de CFDT c’est « Démocratique » et cela a du sens pour nous.

 

Aujourd’hui les Non-Cadres, demain les Cadres ?

 

Personne ne doit se sentir à l’abri. Tous les salariés doivent se sentir concernés et solidaires les uns des autres. Les mesures peuvent être différentes, mais l’approche reste la même sur le travailler plus au « meilleur coût », et pas sur le « travailler mieux ».

 

En conclusion

 

Nous avons suffisamment de défis à tenir, pour ne pas complexifier l’organisation du travail, mais au contraire en « pariant » sur l’engagement des hommes et des femmes de cette entreprise. La confiance, plutôt que la défiance !

 

A suivre.

 

 Les équipes CFDT de Marignane   et  de La Courneuve.

Au sommaire :

 

Près d’un cadre sur deux perdant dans son deal avec l’entreprise

La vie après l’e-mail

Gestion des notes de frais de la Coopsoc à l’Irlande…

Relevé de décisions, Télétravail et respect des engagements

La CFDT, 1ère Organisation Syndicale chez Airbus Group SAS !

Flexible ou Centre de santé ?

CARE, la Compétitivité et quelques chiffres

Cadres, Non-Cadres et Non Cadres ?...

Et encore les cols bleus…

 

Repost 0
Published by Equipe CFDT AIRBUS HELICOPTERS (ex Eurocopter) - dans La BUGADE
commenter cet article
30 septembre 2015 3 30 /09 /septembre /2015 14:00

La BUGADE de la CFDT Airbus HELICOPTERS est en ligne…

 

Discours du PDG…

 

Nous ne reviendrons pas sur l’analyse de la situation d’AH présentée par le PDG. Nous l’avions parfaitement décrite nous-mêmes dans l’édito de la BUGADE du mois dernier…Inutile de rappeler que nous sommes tous dans l’attente de la concrétisation des contrats Pologne, Koweït, Qatar, etc.

 

En complément…

 

On peut se féliciter aussi des commandes annoncées lors du salon chinois pour 123 Ecureuils, EC155 et EC145 7 H175 pour Hong Kong, 6 H130 pour Monacair, etc.

 

Malgré tout

 

La situation reste donc contrastée, et si nous résistons à une baisse du marché mondial de l’hélicoptère, l’enjeu est bien d’avoir à passer une phase un peu difficile tout en ayant un horizon à priori plus clair.

 

Et toujours la compétitivité

 

Ce n’est pas pour rien que chaque mois nous donnons dans la BUGADE 2 indicateurs qui sont la parité euro-dollar et le prix du baril de pétrole ! Même si le PDG n’en a pas parlé, le premier point, lui nous est favorable pour l’export. Mécaniquement, nous gagnons en compétitivité avec un taux favorable. Pour le second, inutile de rappeler qu’il impacte nos clients civils offshore, mais aussi nos clients producteurs de pétrole pour les marchés militaires…

 

L’enjeu aujourd’hui est donc de « se battre » dans un marché conjoncturellement en baisse, et des clients « moins riches », avec pour corollaire, une concurrence exacerbée

 

Plans sociaux chez BELL, et AGUSTA

 

Au moins pour BELL aux USA et au Canada, il ne faut pas oublier que cela se gère à l’anglo-saxonne. Je licencie aujourd’hui, et si dans 6 mois l’activité repart je réembauche les mêmes salariés. Ce ne sont pas nos pratiques sociales en France et en Allemagne, et on ne va pas s’en plaindre.

 

Pragmatisme

 

La CFDT aborde la négociation avec pragmatisme. Il y a des réalités que personne ne peut nier. Il suffit de voir la chaine Ecureuil, les cellules Super Puma devant le bâtiment M ou le carnet de commandes... Croire que tout cela n‘est pas sans conséquence n’est pas réaliste.

 

Nous répétons aussi, que la trésorerie d’AH est pour nous un vrai-faux problème dans un groupe qui a plus de 9 milliards de trésorerie et qui a fait voter le rachat d’actions pour 5 milliards, rachat qui n’apporte strictement rien à l’entreprise, ni à ses produits, ni à ses salariés, mais à ses actionnaires. Certes, il serait mieux d’avoir une trésorerie positive pour AH, mais le sujet n’est pas aussi dramatique que cela.

 

La compétitivité, pour la Direction,  ce sont aussi les aspects industriels, sur le faire et le faire faire, la logique « best cost », etc. C’est un point sur lequel nous resterons très vigilants. Un point est prévu prochainement sur la Mécanique en commission Economique du CCE. On peut ainsi s’interroger et s‘inquiéter sur le choix de sous-traiter le traitement thermique de La Courneuve / Paris-Le-Bourget.

 

Pendant ce temps là…

 

Les élus FO et CGC du CE veulent nous envoyer au tribunal (voir article)… Nous rappelons une fois de plus que nous avons une vision différente de la gestion du CE, et que nous assumons de dénoncer certains de ses fonctionnements.

 

Par contre, sur l’entreprise, même si nous pouvons avoir des divergences d’analyses et de points de vue, il y a des fondamentaux qui ne peuvent faire que consensus, l’emploi, les salaires, l’avenir de l’entreprise, etc. Les salariés nous attendent sur ces sujets.

 

Mais aussi…

 

Les élections professionnelles de la Courneuve devaient se dérouler le 5 novembre 2015. Le protocole électoral ayant été signé uniquement par la CFDT, la CFTC et la CGT, il faut s’attendre à un report après le déménagement sur le site de Paris-Le-Bourget. A suivre.

 

 Les équipes CFDT de Marignane   et  de La Courneuve.

 

Au sommaire :

Un droit à l’erreur encore très balbutiant (*)

Diffamation, injures, …

Commission des marchés 

La digitalisation d’Airbus Group est en marche

Budget du CE, suite

Comité Européen d’Airbus Helicopters (CEAH)

Compétitivité,  la    négociation     concertation  est  en   cours…

Qualité de Vie au Travail  

 

 

 

Repost 0
Published by Equipe CFDT AIRBUS HELICOPTERS (ex Eurocopter) - dans La BUGADE
commenter cet article
1 septembre 2015 2 01 /09 /septembre /2015 13:51

La BUGADE de la CFDT AIRBUS HELICOPTERS  n°106 de septembre 2015 est en ligne...

 

Des comptes dans le vert…

Les comptes publiés officiellement fin juillet d’Airbus Helicopters pour le 1er semestre 2015 sont dans le vert. Par rapport au 1er semestre 2014, le chiffre d’affaire est en augmentation de 5,3%, le carnet de commandes en valeur de 1,7%, l’EBIT de 8%.

Mais

Le nombre d’appareils  commandés est en baisse de 8,8 %, le carnet de commandes de 7,1% en nombre d’appareils, le nombre d’hélicoptères livrés de 24 %. Le contrat pour le X9 au Japon a été perdu au profit de BELL.

Et cependant

Le H160 a démarré sa phase d’essais en vol, le X6 et les études du TIGRE MK3 sont lancées, le H175 engrange des commandes et les négociations se poursuivent pour les contrats Pologne, Koweït, Qatar, etc.

Une situation contrastée…

Financièrement, la situation est saine, l’avenir se prépare, les perspectives sont bonnes, mais les commandes tardent à rentrer avec le contrecoup sur le marché offshore dû à la baisse du baril de pétrole et un marché atone sur les petites machines, etc. Tous les hélicoptéristes sont touchés par le marché en baisse, ce qui renforce la compétition sur les appels d’offres…

La Compétitivité

La négociation sur la compétitivité est donc lancée depuis le 17 juillet dans ce contexte. Pour la CFDT, il s’agit de prendre en compte certaines réalités avec pragmatisme, sans pour autant noircir plus que nécessaire la situation. Qu’en est-il en Allemagne, dont les comptes étaient dans le rouge en 2014 ? Notre priorité reste l’emploi et la préparation de l’avenir de l’entreprise à Marignane et à la Courneuve / Paris-Le-Bourget.

La CFDT aborde la négociation sans dogmatisme, mais le dogmatisme ne doit pas être non plus du côté de la Direction sur des sujets comme le temps de travail des non-cadres et des cadres notamment.

Et aussi…

La compétitivité c’est aussi défendre la Qualité des produits et donc les méthodes de travail. Les délégués CFDT n’hésitent pas à intervenir dans les secteurs, lorsque parfois « l’ordre du chef » prime sur le respect des procédures. Nous estimons qu’il est de notre  responsabilité syndicale d’intervenir, dans l’intérêt de l’entreprise.

Une nouvelle ère ?

Nos dirigeants d’Airbus Group sont bluffés par la Silicon Valley (voir article). Pourquoi pas ? Mais alors que les intentions se traduisent en actes. Les salariés sont de plus en plus enfermés dans des contraintes de toutes sortes et ils sont sans cesse évalués, surveillés, ce qui pourrait laisser penser que l’on ne leur fait pas confiance… On veut aussi que chacun rentre dans des « moules » bien déterminés (les assessment pour les cadres), ce qui est totalement antinomique avec la créativité prônée et recherchée par Tom ENDERS.

Thierry BARIL, le DGRH Airbus Group, dans la presse,  souhaite plus de « turn over », pour accueillir « les meilleurs ». Sans que l’on sache ce que cette notion recouvre exactement, ce n’est que mettre plus de pression sur tous, et peut sous-entendre que « les meilleurs » ne sont pas dans l’entreprise… Se sent-il lui-même concerné après 12 ans dans le groupe ?

Toujours plus de stress ?

Lors du lancement de l’enquête par le cabinet Technologia dans le secteur 2 du CHSCT (Industrie), nous estimions que les problèmes éventuels n’étaient pas limités à un seul secteur. Nous  n’avions pas été entendus sur ce point, mais surprise, la Direction en dehors du CHSCT vient de lancer des enquêtes dans les autres secteurs de l’entreprise. Si elle donne raison à la CFDT sur ce point, en « shuntant » le CHSCT, cela lui permet de s’abstenir  de partager les conclusions avec les partenaires sociaux…

Saluons l’initiative

« Fiers d’être Airbus Helicopters », c’étaient certainement le sentiment des milliers de salariés présents sur le tarmac pour la présentation en vol du H160 ! Airbus Helicopters, ce n’est pas que des Kpis et des PowerPoint, mais aussi des hélicoptères conçus et produits par des hommes et des femmes.

Enfin…

Après toutes ces nouvelles de rentrée, et une fin d’année qui s’annonce difficile, nous vous souhaitons une bonne rentrée après des vacances méritées !

Les équipes CFDT de Marignane et de La Courneuve.

 

 

Au menu :

Le capitalisme paradoxant : Un système qui rend fou

Compétitivité et désinformation…

De l’autre côté de l’Atlantique...

Politique salariale 2015 et gestion des séniors…

Budget du CE, la CFDT vote contre.

Comptes de la coopérative…

Bons scolaires, suite…

Chèques restaurants et PAUL

Journée des associations, la CFDT entendue

Compétitivité, la négociation est lancée…

Coût du travail et compétitivité…

CGT – UNSA : Une nouvelle alliance syndicale chez AH ?

 

Repost 0
Published by Equipe CFDT AIRBUS HELICOPTERS (ex Eurocopter) - dans La BUGADE
commenter cet article
30 juin 2015 2 30 /06 /juin /2015 14:00

Au menu : H160, X6, commandes H225, motivation des salariés,  et la saga du CE de Marignane !...

 

 

Le H160 !

 

Le H160 symbolise une nouvelle génération d’hélicoptères, et les salariés peuvent en être fiers et confiants pour l’avenir ! La démonstration en vol du 25 juin devant les salariés a été un succès et il faut se féliciter de cette initiative.

 

Le Bourget et le X6

 

L’annonce officielle du lancement du X6 est une bonne nouvelle. C’est le début du processus de renouvellement à terme de notre gamme d’appareil, avec des ruptures technologiques, à l’image du H160.

 

Peu de commandes, sauf que

 

2 Dauphin, 28 H175 dont 10 fermes, 10 H145, le bilan peut paraitre maigre, mais il faut aussi prendre en compte la Corée, et des commandes qui devraient se concrétiser dans les prochaines semaines : la Pologne, le Mexique, l’Arabie Saoudite (23 H145) sans oublier l’annonce par l’Elysée du souhait du Koweït d’acquérir 24 EC 225.

 

Situation tendue en production à court terme, ramp-up à moyen terme ?

 

Si le Bureau d’Etude est chargé et va l’être encore plus dans les prochains mois, la situation est plus tendue à court terme en Production. Mais si tout se concrétise et on peut le croire, nous pourrions repartir pour un nouveau ramp-up. L’important est donc de s’adapter et de maintenir l’emploi à court terme.

 

Des économies, mais…

 

Si des économies sont nécessaires, il ne faut pas pour autant faire n’importe quoi et trop « tirer sur la corde ». Il faut aussi se donner les moyens de sortir les appareils de 2015 et éviter de déstabiliser sans cesse les salariés.

 

Motivation des salariés…

 

La motivation passe par la reconnaissance du travail. Cela peut prendre différentes formes, les augmentations, les primes variables pour les cadres, les promotions. Nous avons toujours dénoncé la volonté de la Direction de « limiter » le nombre de promotions non-cadres et cadres. Elle doit en assumer les conséquences auprès des salariés.

 

Plus spécifiquement pour les cadres, il est anormal et totalement démotivant que des cadres se retrouvent avec une AIS à 3 ans, alors qu’ils tiennent leurs objectifs. Des hiérarchies privilégient des mises au mini pour la promotion d’un de leurs collaborateurs, au détriment de tous ceux qui n’ont pas démérité. Cela prouve que le système ne fonctionne pas. Ce n’est pas aussi « jouer le jeu » et prendre en compte une politique salariale contrainte dans le contexte économique de l’entreprise…

 

Et le CE…

 

Si vous avez parfois l’impression que nous nous focalisons un peu trop sur le CE, ce n’est pas notre obsession et nous faisons largement partager nos analyses sur l’entreprise et ses aspects sociaux, industriels et économiques.  Il faut bien comprendre qu’à travers nos actions et interventions, nous souhaitons défendre l’intérêt de tous les salariés. Le budget c’est 3000€ par salarié, et cela mérite un minimum  de transparence financière.

 

Nous sommes en 2015, et l’ère du clientélisme à « la Guérini » où à « la Balkany » ne peut pas (ou plus ?) être de mise dans notre entreprise !

 

Nous pouvons aussi regretter le mutisme de la Direction via le Directeur d’Etablissement, par ailleurs Président du CE., qui vaut caution de la gestion pour le moins opaque. Dans quel but ?

 

Les congés arrivent…

 

Nous profitions de cette BUGADE pour vous souhaiter de bonnes vacances et un repos bien mérité. Nous vous donnons rendez-vous en septembre pour la Bugade de rentrée !

 

Les équipes CFDT de Marignane et de La Courneuve.

 

Au menu :

 

  1. Le management désincarné  (*)
  2. GROSSESSE : les droits des femmes, les droits des hommes
  3. Suppression des emplois d’été en 2015, mais pas pour tous…
  4. Organisation ou désorganisation du temps de travail ?
  5. Prime  variable  des  cadres …
  6. Coopérative…
  7. Redressement fiscal  du CE…
  8. LTIP et subvention du CE…
  9. Commission des marchés du CE…
  10. Licenciement d’un salarié protégé : la CFDT vote contre

 

Pour les archives cliquez ICI.

Repost 0
Published by Equipe CFDT AIRBUS HELICOPTERS (ex Eurocopter) - dans La BUGADE
commenter cet article
1 juin 2015 1 01 /06 /juin /2015 14:01

Edito de la BUGADE de mai 2015

Priorité à l’emploi à court terme et bonnes perspectives à moyen terme…

 

 

Corée, Pologne Mexique,…

 

Après la Corée et la Pologne, voici que la presse annonce une commande possible de 50 EC225 pour le Mexique sans oublier 7 TIGRE et 6 NH90 supplémentaires dans le cadre de la Loi de Programmation Militaire Française.

 

Il faut évidemment que la Pologne soit confirmée, et on peut se féliciter du succès de la campagne d’essais de fin mai. Pour le Mexique, il faut aussi à priori attendre le 14 juillet.

 

Nous espérons aussi d’autres annonces pour le Salon du Bourget du 15 au 21 juin en termes de commandes, et autres pour préparer l’avenir…

 

Mais…

 

Si manifestement, les perspectives sont bonnes à moyen terme, il n’en est pas forcément de même à court terme. L’enjeu est donc bien de passer cette « période de creux », avant les effets positifs des contrats. Cela se traduit par des baisses de charges dans  les ateliers avec pour conséquence pour les salariés des passages d’horaires décalés en journée…

 

Priorité à l’emploi

 

Face à cette situation, pour la CFDT c’est la défense de l’emploi et certainement pas un plan social !  Qui dit plan social, dit des mesures de départs pour les séniors, mais ce sont aussi des mesures beaucoup « moins sympathiques », pour les plus jeunes. Le PDG est sur cette ligne, et nous ne pouvons que la défendre.

 

Prendre en compte le social

 

Les mesures sont difficiles, et la Direction ne doit pas négliger l’impact de ses décisions sur les salariés. Les hiérarchies doivent elles aussi assumer leurs responsabilités auprès de leurs équipes.

 

Perdre 400 € ou plus de rémunération chaque mois, n’est pas anodin pour la vie des ménages, les emprunts, la scolarité des enfants, etc.

 

Soyons précis

 

Dans la Bugade d’avril, nous avons voulu ouvrir le débat sur un certain nombre de sujets liés au CE (Centre de Santé, Spectacle de Noël, fête des mères, etc.).

 

Dans un contexte de compétitivité et d’économies, on peut s’interroger sur certains fonctionnements qui ne profitent pas à tous les salariés.

 

Evidemment, c’est « s’attaquer » à la « forteresse » du CE et à la « chasse gardée » de 2 organisations syndicales, plus une qui s’y raccroche depuis la dernière élection de mars.

 

Par ailleurs,

 

La CFDT assume ses positions, et en tant que 1ère organisation au niveau national elle se bat au quotidien pour être reconnue et acceptée dans le groupe.

 

Paradoxe ?

 

 Les grands patrons d’Airbus group n’arrêtent pas en ce moment de parler de la Silicon Valley, de Space X,  des modèles d’entreprises que seraient Amazon, Google, Apple et autres. Pourquoi pas ?

 

Le paradoxe, c’est qu’alors que nos dirigeants prônent la créativité, la réactivité, l’imagination, on ne raisonne plus que par process, assessment, et autres outils qui en définitive ne visent qu’à la standardisation des méthodes de travail et à celle des profils de salariés.

 

Aujourd’hui, celui qui sort «  du moule » est exclu.  Pourtant la richesse de l’entreprise, ne vient –elle pas de la diversité des profils des salariés, en termes d’études scolaires, de  parcours professionnels et personnels, d’expériences, etc.

 

Enfin

 

Le dramatique accident de l’A400M à Séville nous rappelle à tous que l’Aéronautique, n’est pas une Industrie comme les autres. Rien n’est jamais acquis et que des vies sont en jeu.

 

Les équipes CFDT de Marignane   et  de La Courneuve.

 

Au sommaire :

- Le slow fait du bon boulot  (*)

- Gestion des fins de carrière.

- Crédibilité de la hiérarchie et respect des engagements

- Suppression des emplois d’été en 2015…

- Commission de Prévention du Stress en Entreprise (CPSE)

- Le point sur P&D

- Coupure entre la base et le (très) haut Management…

- Airbus adopte le statut de Société Européenne.

- Présentation des Comptes d’Airbus Helicopters au CCE du 19 mai

- Accords Société, Acquis sociaux, désinformation et +

Repost 0
Published by Equipe CFDT AIRBUS HELICOPTERS (ex Eurocopter) - dans La BUGADE
commenter cet article

Calendriers CARE - RTT 2016

Calendrier Non-Cadres CARE RTT 2016  :

                                                           

Calendrier Cadres 211 J CARE RTT 2016 :

                                                             

Calendrier Cadres 214 J CARE 2016 :