Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Connaitre l'histoire...

Pour l'histoire sociale d'AIRBUS Helicopters,

cliquez ICI.

 


 

 

Rechercher

Visiteurs en ligne

Les archives de La BUGADE

Pour retrouver toutes les archives de La BUGADE,

CLIQUEZ ICI

31 octobre 2014 5 31 /10 /octobre /2014 10:29

 


 

 

Lors du CE d'AIRBUS HELICOPTERS à Marignane du 30 octobre 2014, les élus CFDT ont fait 2 déclarations.

 

 

La première porte sur le fonctionnement du CE et la consultation sur la lettre de mission des Commissaires aux Comptes.

 

La CFDT vote contre (la mascarade) et s'en explique :

 

 

pdf

 

 

Le seconnd sujet concerne l'entreprise, et la nouvelle demande de porter le quota des heures excédendaires de 175 heures par an à 250 heures.

 

Sur ce sujet, la CFDT vote contre, comme les années précédentes et s'en explique :

 

 

pdf

 

Repost 0
Published by Equipe CFDT AIRBUS HELICOPTERS (ex Eurocopter) - dans Comité d'Etablissement de Marignane
commenter cet article
12 juin 2014 4 12 /06 /juin /2014 09:38

 


 

La CFDT à l’écoute des salariés !

 

 Nous lançons un sondage auprès des salariés sur leurs attentes vis à vis du CE, en vue des prochaines échéances élecorales en mars 2015.

 

Cliquez ICI

 

Logo pdf


 N'hésitez pas, si vous êtes salarié d'Airbus Helicopters à Marignane, à nous faire parvenir vos réponses !

Repost 0
Published by Equipe CFDT AIRBUS HELICOPTERS (ex Eurocopter) - dans Comité d'Etablissement de Marignane
commenter cet article
28 mai 2014 3 28 /05 /mai /2014 17:30

 

La CFDT interpelle le Commissaire aux Comptes, copie à l'Inspection du Travail, sur le fonctionnement du CE d'AIRBUS Helicopters à Marignane...

 

A suivre...

 

 

- Courrier du 22 mai 2014 sur la gestion du CE de Marignane :

 

Logo pdf

 

- Courrier du 26 mai 2014 sur les Présidences des Commissions du CE de Marignane :

 

Logo pdf

 

- Déclaration CFDT au CE du 28 mai 2014 sur le budget 2013 et le prévisionnel 2014


 Logo pdf   


Repost 0
Published by Equipe CFDT AIRBUS HELICOPTERS (ex Eurocopter) - dans Comité d'Etablissement de Marignane
commenter cet article
4 novembre 2013 1 04 /11 /novembre /2013 09:29

New Logo Eurocopter VertiDéclaration de la CFDT

CE de Marignane du 31 octobre 2013

 

Recours aux heures excédentaires au-delà du contingent conventionnel de 175 heures

 

 

Comme les années précédentes, la Direction demande aux partenaires sociaux de se prononcer sur le dépassement de la limite de 175 heures d’heures excédentaires, alors que des salariés ont déjà dépassé le quota.

 

La mise en œuvre proposée respecte strictement le code du travail, les accords de la branche métallurgie et les accords « Société » en termes de contreparties (maximum de 75 heures au-delà des 175 heures conventionnelles, 1h00 au-delà des 175 heures = 1 heure contrepartie en repos, volontariat strict du salarié, délai de prévenance de 3 jours, procédure de validation préalable du recours au-delà du quota par les hiérarchies, etc.).

 

Comme les années précédentes, la CFDT rappelle qu’elle s’est opposée dans l’accord SAFE à inscrire les 250 heures d’heures comme référence pour éviter les dérives. Si nécessité il y avait, cela devait passer par la consultation du CE.

 

La CFDT rappelle qu’au niveau de la Branche de la Métallurgie qu’elle n’est pas signataire de l’accord qui permet d’aller au-delà des 175 heures. L’objectif est de privilégier l’emploi et non les heures supplémentaires à outrance. Les heures supplémentaires doivent permettre de faire face à un surcroit temporaire d’activité mais ne doivent pas être structurelles.

 

Pour la CFDT il ne s’agit pas pour autant de « mettre en péril » l’activité d’Eurocopter, et encore moins de pénaliser les salariés qui sont déjà au quota de 175 heures, voire plus. Pour autant la CFDT réitère ses demandes dans les différentes instances, notamment lors des réunions des Délégués du Personnel et en CE sur la clarification de la situation des Non-Cadres Forfaités, dont le forfait à 37h00 intègre 2 heures excédentaires. De plus, la CFDT rappelle que la plupart des salariés concernés par cette mesure sont en attente d’une note RH concernant les jours de congés qu’ils n’ont pas pu prendre et qui ne pourront être pris.

 

Enfin, la CFDT rappelle que les mesures d’économies notamment sur les effectifs ne doivent pas se répercuter par un transfert de charges vers les personnels restants.

 

Compte tenu de tous ces éléments,

la CFDT votera contre le passage de 175 heures à 250 heures du quota d’heures excédentaires 2013.

 

Repost 0
Published by Equipe rédaction CFDT Eurocopter - dans Comité d'Etablissement de Marignane
commenter cet article
2 octobre 2013 3 02 /10 /octobre /2013 16:12

New Logo Eurocopter VertiLe 1er octobre 2013

 

 

 

 

 

 

 

 

A

                     Monsieur Gérard GONINET

       Président du CE de Marignane

                                                                   Directeur d’Etablissement

 

 

 

Les salariés sont actuellement informés au travers des débriefings Directions, Départements, Services d’un certain nombre de mesures d’économies sur les dépenses non-aéronautiques telles que la fermeture de la brasserie du A11, la fin des pauses café et  plateaux repas Direction, et sur les expressions de besoins hors réglementaires et sécuritaires.

 

Lors de la séance plénière du CE de Marignane du 26 septembre, vous n’avez donné aucune information sur ces mesures, alors que la décision est antérieure à cette date.

 

Pour la CFDT, il est dommageable que les élus  du CE qui représentent l’ensemble des salariés de Marignane ne soient pas informés de telles décisions. Alors que la Direction Générale prône le dialogue social dans l’entreprise, il est anormal que le CE ne soit pas considérée comme une instance d’information et de concertation. Lancer de manière abrupte un plan d’économies sans information des instances représentatives du personnel, ne peut qu’inquiéter les salariés et favoriser les supputations.

 

Nous constatons une fois de plus, qu’il y a un décalage entre la situation de l’entreprise telle qu’elle est présentée dans les instances du CE et du CCE, avec celle débriefée par les hiérarchies aux salariés.

 

Nous vous demandons donc au niveau du CE ou du CCE, la tenue d’une commission économique dans les plus brefs délais sur ce plan d’économies.

 

Veuillez recevoir, Monsieur le Directeur, l’expression de nos salutations les meilleures.

 

 

           Francis LARGIER                                                                       José GARCIA

Représentant Syndical au CE et CCE                                      Délégué Syndical Central

     Elu CE

 

 

 

Copie :

 

Jean-Baptiste ERTLE        EPL

Philippe LACROIX             EPLFN

 

Courrier porté à la connaissance des salariés

 

Repost 0
Published by Equipe rédaction CFDT Eurocopter - dans Comité d'Etablissement de Marignane
commenter cet article
26 septembre 2013 4 26 /09 /septembre /2013 12:22

  New Logo Eurocopter Verti                 Déclaration de la CFDT

au CE du 26 septembre 2013

 

Rapport du commissaire aux comptes relatifs au Comité d’Etablissement de Marignane

 

 

La CFDT rappelle que le budget prévisionnel du CE pour 2013 s’élève à plus de 28      millions d’euros  versés par l’entreprise. Cette somme correspond à une forme de       salaire différé d’environ 3200 € par salarié. Pour la CFDT, l’argent du CE étant celui de tous les salariés, il doit être géré dans la transparence vis-à-vis de l’ensemble des élus et donc des salariés. Les élus CFDT se doivent de rendre des comptes à l’ensemble des salariés.

 

La CFDT a dénoncé pendant des années que le budget du CE géré depuis plus de 40 ans par l’Entente FO-CGC présentait un budget non conforme au code du travail. Les actuels gestionnaires ont fini par mandater un cabinet d’avocat qui n’a fait que confirmer la vision de la CFDT. Pour la première fois en 2013, le budget est conforme, avec la mise en place d’un budget de fonctionnement !

 

Afin de devancer la loi sur les CE, la CFDT demandait la désignation d’un Commissaire aux Comptes. Cela a été fait en 2013, mais à la « mode marignanaise » ! C’est-à-dire qu’il n’y a eu aucune délibération avec l’ensemble des élus, en séance plénière, sur le choix du Commissaire aux Comptes et sur sa lettre de mission. Cette dernière n’a jamais été discutée, ni présentée à l’ensemble des élus. Par ailleurs, les élus CFDT n’ont pas eu le droit de rencontrer le Commissaire aux Comptes.

 

Lors de la commission financière du 24 septembre en présence du Commissaire aux Comptes et de l’Expert-Comptable, les élus CFDT n’ont eu aucune réponse aux questions posées du 23 septembre et communiquées aux salariés sur le fonctionnement du CE (incohérence entre le budget prévisionnel et réalisé, prises de décisions, etc.), le choix des prestataires (Jouets de Noël, papèterie, Travaux salle polyvalente, prestataire CESU, Baptêmes de l’air hélico, PAUL, Distributeurs de café usine, Pra loup et Montgenèvre, etc.), la mutuelle MSAé (redressement URSAFFF, détachement de personnel, etc.) et autres (Coopérative, agences de voyages, véhicules CE, restauration Complexe sportif Centre de santé, etc.) . Ces questions ne reprenaient que celles déjà posées dans les différentes séances plénières du CE de Marignane de 2012 et 2013, pour ne citer que les dernières.

 

Les élus CFDT ne remettent pas en cause les conclusions du Commissaire aux Comptes, mais ils demandent officiellement aujourd’hui à être en diffusion du rapport complet du Commissaire aux Comptes pour avoir connaissance des points audités, des remarques qu’ils ont pu faire et des recommandations éventuelles.

 

Pour autant, les élus CFDT persistent à dire que le fonctionnement actuel du CE n’est absolument pas transparent, les décisions étant prises par les 4 membres du Bureau sans strictement aucune information à l’ensemble des élus. Les questions posées restent donc totalement d’actualité et méritent des réponses précises des gestionnaires du CE.

 

Pour la CFDT, ce fonctionnement opaque n’a d’autre but que de favoriser le clientélisme. C’est un « schéma marseillais » aujourd’hui totalement dépassé qui est remis en cause au-delà des murs de notre entreprise. En 2013, le CE de Marignane se doit d’être au niveau de ce que sont en droit d’attendre les salariés. C’est le sens de l’action des élus CFDT qui s’inscrit par ailleurs, dans « le changement » prôné par notre PDG Guillaume FAURY lors de son discours aux salariés !

 

 

Repost 0
Published by Equipe rédaction CFDT Eurocopter - dans Comité d'Etablissement de Marignane
commenter cet article
20 septembre 2013 5 20 /09 /septembre /2013 09:24

 

New Logo Eurocopter VertiComptes du CE de Marignane

 

Présentation des travaux du Commissaire aux Comptes, la CFDT est en attente de réponses !

 

 

 

Le budget prévisionnel du CE pour 2013 s’élève à plus de 28 millions d’€ versés par l’entreprise. Cette somme correspond à une forme de salaire différé qui représente environ 3200 € par salarié. Pour la CFDT, il importe que ce budget soit géré dans une totale transparence. C’est pourquoi la CFDT demandait la désignation d’un Commissaire aux Comptes, au-delà de l’expert-comptable actuel. La demande de la CFDT ne faisait qu’anticiper la législation à venir sur les CE aux budgets importants, le CE d’Eurocopter étant l’un des plus gros CE de France.

 

Après de multiples interventions, les élus gestionnaires ont fini par désigner un Commissaire aux Comptes pour un audit de leur gestion. Pour autant, la CFDT rappelle que :

 

-       Il n’y a eu aucune délibération en séance plénière du CE sur la désignation du Commissaire aux Comptes, ni sur sa mission.

-       Les élus gestionnaires ont refusé que les élus CFDT au CE rencontrent le Commissaire aux Comptes pendant son audit.

 

En prévision de la réunion de la commission financière du CE du 24 septembre, qui a pour objet « la présentation des travaux du Commissaire aux Comptes », la CFDT rappelle les questions restées sans réponses ou très partielles sur notamment les points suivants, la liste étant non exhaustive :

 

1 - Fonctionnement du CE

 

-       Il n’y a aucune décision prise en séance plénière du CE (hors le vote du budget) sur les choix et décisions relatives aux œuvres sociales, et donc sur l’utilisation des 28 millions d’€.

 

-       Il n’y a aucune information à l’ensemble des élus du CE sur les décisions prises chaque mois par le Bureau du CE

 

-       Chaque année, il n’y a jamais de cohérence entre le budget prévisionnel et le budget réel, avec des écarts très importants. Cela suppose des changements d’orientations en cours d’année, sans que l’ensemble des élus soient informés en séance plénière.

 

-       A quelques exceptions près, les commissions non obligatoires, prévues dans le règlement intérieur et dans le cadre de l’accord de droit syndical ne se réunissent pas (Restaurant par exemple), excluant leurs membres des décisions prises par le Bureau du CE

 

-       La présentation annuelle des comptes et du Budget ne permet pas d’avoir une vision transparente sur ce qui relève de la gestion des activités du CE et ce qui relève des prestations offertes aux salariés, contrairement à ce qui se pratique dans d’autres CE du groupe EADS. 

 

2 – Choix des prestataires du CE de Marignane

 

Il n’y a strictement aucune information donnée à l’ensemble des élus du CE sur les cahiers des charges, les appels d’offres, s’ils existent, sur les critères de choix pour les prestations suivantes qui chacune représentent des dizaines voire des centaines de milliers d’€ :

 

-       Jouets de Noël distribués aux enfants des salariés

-       Papèterie pour les bons scolaires

-       Prestataire retenu pour les chèques CESU

-       Travaux pour la construction de l          a nouvelle salle polyvalente au complexe Sportif

-       Prestataire pour le matériel des cuisines des restaurants

-       Distributeurs de café et friandises dans les ateliers et bureaux

-       Baptême de l’Air en hélicoptères

-       Gestionnaire des centres de vacances de Pra Loup et Montgenèvre

-       Boulangerie PAUL

-      

 

3 – Mutuelle MSAé

 

Le CE subventionne la Mutuelle MSAé suivant une convention de 1994, non réactualisée à ce jour. Ainsi, des salariés employés du CE, financés par la subvention annuelle de l’entreprise,  sont détachés pour travailler à plein temps à la Mutuelle. Est-ce que cela ne mérite pas un débat en 2013 ? Quelle est l’équité avec l’IPECA qui concerne aussi des milliers de salariés sur le site ?

 

Le CE a eu un redressement de l’URSAFF sur ces détachements de salariés. Quel est l’avis du Commissaire aux Comptes sur le fait que le Bureau du CE préfère payer des redressements de cotisations plutôt que de se remettre en règle ? Quel est son avis sur « le soutien » à la Mutuelle, alors qu’un des élus est aussi Président de ladite Mutuelle ?

 

4 – Divers

 

L’ensemble des élus du CE ne disposent pas d’informations sur :

 

-       La gestion du Centre de Santé, les décisions d’investissement, les recrutements, etc.

-       Les liens contractuels ou pas entre le CE et les organismes de voyage

-       L’objet de la subvention du CE et le détachement de personnel pour la Coopérative

-       L’utilisation des moyens du CE, véhicules, etc.

-       La convention avec le restaurateur du Complexe sportif

-      

 

 

Le CE est celui de tous les salariés. Il doit être géré dans la transparence et dans le respect de tous les élus comptables vis-à-vis des salariés. C’est le sens de l’action des élus CFDT !

 

Les Elus CFDT du CE de Marignane vous tiendrons informés des réponses qui seront apportées aux questions posées.

 

A suivre.

 

 

 

 

Repost 0
Published by Equipe rédaction CFDT Eurocopter - dans Comité d'Etablissement de Marignane
commenter cet article
29 août 2013 4 29 /08 /août /2013 14:13

New Logo Eurocopter VertiDéclaration de la CFDT

au CE de Marignane du 29 aout 2013

 

Eurocopter devient AIRBUS Helicopters

 

 

Notre première pensée va aux 4 victimes de l’accident du Super Puma 332 L2 en Ecosse le 23 aout dernier. C’est une nouvelle épreuve que doivent affronter nos clients et notre entreprise. Les salariés d’Eurocopter mettront encore toute leur énergie pour y faire face. A nouveau, il faudra tirer toutes les leçons de ces difficultés. 

 

L’été 2013 a été marqué par l’annonce de la réorganisation du groupe EADS et le changement de nom en « AIRBUS Group ». Pour notre entreprise, c’est la fin d’Eurocopter dont nous avions fêté les 20 ans en 2012, pour devenir « AIRBUS Helicopters » le 1er janvier 2014. Au-delà du changement de nom d’Eurocopter qui était une marque mondialement reconnue, c’est un changement profond de l’organisation du groupe EADS qui se profile. C’est une déclinaison de la nouvelle stratégie des dirigeants « d’AIRBUS Group » orientée « création de valeur pour l’actionnaire ». Pour la CFDT, au niveau d’Eurocopter, il importe que l’entreprise puisse continuer à se développer avec des nouveaux produits tout en maitrisant sa croissance.

 

Le site de Marignane est le cœur historique de notre entreprise où est capitalisé une très grande partie du savoir-faire d’Eurocopter. Pour faire face à la croissance, il faut des moyens adaptés. Il est temps de clarifier aujourd’hui l’avenir du futur Marignane Development Center (MDC) avec un planning précis. Les salariés d’Eurocopter sont en droit d’attendre, qu’ils soient Directeurs, Ingénieurs, Techniciens ou Compagnons, des conditions de travail dignes du premier hélicoptériste mondial, notamment en termes de m2 et quelles que soient les conditions météorologiques (froid, chaud, pluie, etc.)...

 

Qui dit nouvelle société, dit certainement nouvelles pratiques sociales ? Les organisations syndicales savent se mobiliser pour défendre l’entreprise auprès des pouvoirs publics tant au niveau local que national. Cela est le cas de la CFDT que ce soit pour défendre le X4 dans le cadre du grand emprunt, pour le TER auprès de la SNCF et du Conseil Régional, des élus Maires et Députés pour les problématiques de transports, parkings et autres, ainsi qu’auprès des Ministères et des Préfets et Sous-Préfets. Il importe en retour que la Direction s’appuie, sans sectarisme, sur toutes les organisations syndicales, qui œuvrent dans l’intérêt de l’établissement et de l’entreprise. Elle ne doit pas s’amputer au nom de vieilles pratiques, de la richesse que peuvent apporter les partenaires sociaux.

 

Pour la CFDT, l’évolution du groupe Eurocopter ne pourra se faire que dans le cadre d’un dialogue social rénové et par l’écoute des salariés ainsi que par la reconnaissance de leur travail et de leurs compétences…

 

 

 

Repost 0
Published by Equipe rédaction CFDT Eurocopter - dans Comité d'Etablissement de Marignane
commenter cet article
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 15:37

 

New Logo Eurocopter VertiDéclaration de la CFDT

au CE de Marignane du 28 juin 2013

 

Budget de fonctionnement

du CE de Marignane

 

 

Pour la première fois en 2013, il est présenté aux élus du CE un budget de fonctionnement, « le 0,2 % », conformément au code du travail.

 

La CFDT prend acte de cette avancée notable, qui va dans le sens de plus de transparence sur le fonctionnement du CE de Marignane.

 

La CFDT rappelle que c’était une de ses revendications depuis de très nombreuses années. Cette demande était renouvelée chaque année par les élus CFDT lors du vote du budget du CE de Marignane.

 

Les élus gestionnaires du CE ont mandaté un cabinet d’avocats pour juger du bien-fondé de la demande de la CFDT. Ce cabinet a confirmé la nécessité pour le CE de se mettre en conformité avec la loi du 28 octobre 1982 et l’article L.2325-43 du code du travail qui précise que cette subvention s’ajoute à la contribution aux activités sociales et culturelles.

 

Les élus CFDT donneront un avis favorable au budget de fonctionnement tel que présenté lors du CE du 28 juin 2013. Cet avis est à prendre comme un signe positif vis-à-vis de l’évolution du fonctionnement interne du CE de Marignane, dans l’intérêt de tous les salariés.

 

  

 

Repost 0
Published by Equipe rédaction CFDT Eurocopter - dans Comité d'Etablissement de Marignane
commenter cet article
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 12:40

New Logo Eurocopter Verti

 

Déclaration au CE du 25 mars 2013

 

Projet de construction d’un parking à étages sur le P1 et évolution de la capacité des parkings

 

 

Les élus CFDT doivent se prononcer sur le parking à étages sur le P1 et l’évolution de la capacité globale des parkings. Si l’avis ne peut être que positif, la CFDT s’interroge cependant sur le pourquoi de la consultation pour ce sujet alors que rien légalement ne l’exige. Dans le même temps, la Direction refuse de consulter les CCE/CE sur un sujet comme le P&D et la nouvelle classification des cadres avec le retour des « Low performers » nouvelle formule…

 

Au-delà, la CFDT souhaite rappeler un certain nombre de points :

 

- La Direction a toujours refusé la moindre concertation sur les problématiques de parkings et de transport malgré les différentes interpellations de la CFDT par courrier ou déclarations au CE, la dernière étant du 31 janvier 2013.

 

- Cela fait des années que les organisations syndicales alertent sur les problèmes de parkings qui est devenu au fil du temps une vraie source de mécontentement voire de colère légitime des salariés.

 

- Le manque de vision et d’anticipation conduit aujourd’hui à faire le parking à étages sur le P1. N’aurait-il pas été plus judicieux de l’implanter sur le P2 avant la mise en place du solaire ? Les mêmes panneaux solaires ne sont-ils pas la cause de l’impossibilité d’implanter le futur BE tel que prévu initialement ?

 

- Les parkings supplémentaires (P1 à étages, Eurosud) répondront – ils à la croissance des effectifs, inscrits et intérimaires tels que prévus dans les 5 ans à venir ?

 

- Le caractère dangereux pour les salariés sous-traitants mais aussi inscrits qui se garent faute de places ou de solutions adaptées le long du CD20.

 

Pour la CFDT, les parkings ne répondent qu’à une partie de la problématique de déplacements des salariés. C’est pourquoi la CFDT rappelle à nouveau ses propositions :

 

- Développement et aide au covoiturage avec des places réservées

- Suppression du recouvrement entre les 2 équipes SAFE, à minima pendant les travaux. Le système actuel bloque des places le matin, et l’après-midi, le P1 est à moitié vide…

- Incitation à l’usage des transports en commun par bus et TER

- Amélioration du service de bus Eurocopter (revoir la politique des « Hubs »)

- Service de bus performant entre la gare VAMP et l’Etablissement,

- Développement du chemin piétonnier VAMP 1  Usine

- Développement de la piste cyclable Usine 1  Marignane

- Développement de la ligne TER Vitrolles 1  Les Milles 1  Aix

- Seconde entrée dans l’établissement pour éviter la saturation actuelle

 

La CFDT continuera par ailleurs ses actions et interventions auprès des responsables politiques pour ce qui relève de leurs responsabilités.

 

Le vote « pour » des élus CFDT au CE du 25 mars, ne vaut pas caution pour les difficultés que vont subir les salariés pendant plusieurs mois, la Direction ayant pris seule ses décisions et sans concertation avec les organisations syndicales !

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Equipe rédaction CFDT Eurocopter - dans Comité d'Etablissement de Marignane
commenter cet article

Calendriers CARE - RTT 2016

Calendrier Non-Cadres CARE RTT 2016  :

                                                           

Calendrier Cadres 211 J CARE RTT 2016 :

                                                             

Calendrier Cadres 214 J CARE 2016 :