Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Connaitre l'histoire...

Pour l'histoire sociale d'AIRBUS Helicopters,

cliquez ICI.

 


 

 

Rechercher

Visiteurs en ligne

Les archives de La BUGADE

Pour retrouver toutes les archives de La BUGADE,

CLIQUEZ ICI

15 avril 2013 1 15 /04 /avril /2013 14:36

New Logo Eurocopter Verti

 

3,3 % de politique salariale à Eurocopter en 2013

et + 500 emplois sur 2 ans

 

 

1 – Politique salariale 2013

 

La politique salariale 2013 se termine à 3,3% en niveau, soit 0,1% « de mieux » qu’en 2012. Chez AIRBUS, elle est identique à 2012, avec 3,4%.

 

Non Cadres          1,3 % en AG au 01/01/13

1 % d’AIS au 01/01/13 et 1% au 01/06/13

 

- Avec un mini de 2,5% ou 50 € pour les NCNF et 70 € pour les NCF.

- AIS de 60 € pour les passages AF2, 70 € pour les AF3 et 80 € pour les TA (avec respectivement, 10, 20, 30 € financés hors politique salariale).

-  150 € pour le passage maitrise / 305 points.

- Salaire plancher Eurocopter de 1650 € supérieur à celui d’AIRBUS

 

La CFDT a obtenu par rapport à ses revendications (voir tracts précédents) :

 

- Un mini d’AIS à 2,5 %

- Un mini d’AIS de 50 € jusqu’à 305 pts et 70 € pour les 335 et plus

- Une Garantie d’Evolution Salariale de 40 €

- Le maintien de 2 distributions d’AIS en janvier et juin

- Un niveau d’AIS qui permette un % de distribution significatif

- Un nombre de promotions supérieur à 15 %

- La reconnaissance du tutorat (GEIQ) qui est acquise

- La reconnaissance des Chefs de Groupe avec la mise en place d’un groupe de travail sur le sujet qui devra aboutir concrètement !

 

 

Cadres :        1 à 3 B : 3,3 % en AIS au 01/01/13 avec un mini de 130 € (1 et 2), 160€ (3A), 190 € (3B)

Prime variable  uniforme pour tous, fonction des résultats du MBO, ce qui n’était pas le cas aujourd’hui : 7 % si objectifs < 60 %, 9,6 % pour 80 %,12 % pour 100 %, 13,2% pour 110 %, 14,4% pour 130 %.

 

3BCE et 3 C : 2,85 % au 01/01/13 sans mini (-0,45 % pour le  financement de la part variable de 22 à 23,5 %,)

 

La CFDT a obtenu par rapport à ses revendications (voir tracts précédents:

 

- Une mise au mini salarial le jour de la promotion (01/07/13) avec un financement hors politique salariale, afin de ne pas bloquer les déroulements de carrière (écart max 5% par rapport au mini)

- Une Garantie de Progression Salariale pour les cadres sans AIS en 2012 et 2013 (80 % de l’inflation 2013)

 

Certains points n’ont pas été pris en considération, comme un mini en % pour les AIS des cadres. Mais un niveau de 3,3 % place Eurocopter dans le « Top 5 » des politiques salariales du secteur Aéronautique en France. C’est pour l’ensemble de ces raisons, avec les points obtenus, sans oublier les 500 emplois, que la CFDT signe les accords de politique salariale 2013 Non-Cadres et Cadres.

 

L’analyse sur la situation financière EADS, et les 2 milliards de plus-value de LAGARDERE restent d’actualité. La CFDT demande le versement d’un intéressement exceptionnel pour 2013, qui s’ajoute à l’intéressement « normal », comme chez MBDA (800 €) et pour des raisons similaires.

 

 

2 – Emploi

 

La Direction s’engage à augmenter les effectifs en France de 500 salariés sur 2 ans dont 40 % de cadres, ce qui générera plus d’embauches. Elle s’engage à assurer l’embauche  d’au moins 50 % des alternants cols bleus et cols blancs dans le « cœur du métier ». Ce principe d’engagement de la direction sur des augmentations d’effectifs est nouveau en France et se calque sur le modèle Allemand. Cela ne peut aller que dans le bon sens. Par ailleurs, la Direction s’engage concrètement sur la transmission du savoir, ce qui est aussi nouveau.

 

3 – Temps de travail des cadres L5 en Forfait Jours

 

La Direction ne justifie plus d’améliorer la conciliation vie privée – vie professionnelle en augmentant le temps de travail des cadres L5 ! C’était une des contradictions que nous avions soulevé dans nos tracts précédents et dans La BUGADE. La Direction a cependant maintenu son objectif…

 

Par contre la Direction intègre dans l’accord une réflexion sur la problématique vie – privée vie professionnelle, comme sur les NTIC. C’est une première à Eurocopter, et notre enquête CFDT sur le temps de travail et les charges de travail n’y est pas pour rien ! Bien sûr, il ne s’agit que de principes, et d’un premier pas vers un droit à la déconnexion, mais c’est une base sur laquelle chacun pourra s’appuyer.

 

La compensation est de 20 % (accord EADS) pour les jours entre 211 et 218 jours. Nous étions les seuls à défendre la possibilité de mettre ces jours sur le CET autres droits. La Direction s’y « opposait catégoriquement ». Mais rejoints par les autres organisations syndicales, la Direction a finalement accepté que les jours puissent être placés sur le CET autres droits. Aujourd’hui le salarié aura la possibilité de se faire payer les jours, de les placer au CET autres droits ou au CET fin de carrière.

 

La CFDT a été bien seule pour revoir la règle du 22ème qui sert au calcul du « prix du jour » travaillé, calcul défavorable au salarié (voir tracts précédents).

 

La CFDT a été aussi la première organisation à demander et à obtenir (voir BUGADE d’avril) à ce que la situation des cadres qui « renoncent  aux 218 jours » fassent l’objet d’une surveillance en réunion de transparence salariale en 2014 et 2015 pour s’assurer qu’ils ne seront pas pénalisés par leur choix. C’est une forme de garantie pour ces salariés.

 

4 - Télétravail

 

La Direction d’Eurocopter s’engage sur le Télétravail avec un accord, ce qui était une demande de la CFDT (voir tracts CFDT EADS). Comme revendiqué par la CFDT, le Télétravail s’adresse aux cadres comme aux non-cadres, dans la mesure où le poste de travail s’y prête.

 

5 - Période de congés

 

La capitalisation des congés se fera désormais du 1er janvier au 31 décembre, contre précédemment entre le 1er juin et le 31 mai. Les salariés bénéficieront par anticipation de la totalité de leurs jours au 1er janvier. Il en sera de même au prorata pour les nouveaux embauchés en cours d’année.

 

Le basculement d’un système à l’autre fait que les salariés présents en 2013 bénéficieront d’un reliquat de 13 jours pour les non-cadres et 15 jours pour les cadres. Ces jours pourront être placés dans le CET de fin de carrière ou dans le CET autres droits (demande CFDT) et récupérables par tranches de 5 jours à partir de 2017.

  

Les trois accords sur le temps de travail « ACCESS », le Télétravail et la prise de congés seront soumis aux avis du CHSCT et du CCE avant d’être proposés à la signature des 3 organisations syndicales représentatives. A suivre…

 

      


 

« S’engager pour chacun, agir pour tous », telle est la détermination de la CFDT dans les négociations !

 

  


 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Equipe rédaction CFDT Eurocopter - dans Politique salariale 2013
commenter cet article
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 17:22

 

Flash information négociation NAO 2013 du 9 avril 2013

 

 

 

Il s’agissait d’une « simple » réunion de relecture des 5 accords (Politique salariale non-cadre, politique salariale Cadre, Temps de travail cadres, Télétravail, prise des congés). Il n’y a pas d’évolution de fond par rapport à la réunion du 4 avril.

 

Les accords salariaux sont à la signature jusqu’au 12 avril 2013.

 

Les autres accords doivent passer en CHSCT et CCE avant d’être à la signature fin avril.

 

           Pour mémoire : cliquez ICI

 

 

Repost 0
Published by Equipe rédaction CFDT Eurocopter - dans Politique salariale 2013
commenter cet article
5 avril 2013 5 05 /04 /avril /2013 09:56


2ème Flash info sur la réunion de politique salariale 2013 et temps de travail des cadres du 4 avril 2013

 

 

La réunion de négociation du 4 avril s’est terminée  vers 21h00 !… Elle englobait plusieurs sujets dont les salaires 2013, le temps de travail des cadres 1 à 3B, le Télétravail, la conciliation vie-privée – vie professionnelle, l’emploi, la transmission du savoir et la nouvelle comptabilisation des congés.

 

Sans rentrer dans les détails à ce niveau, la politique salariale 2013 est de 3,3 % en niveau.

 

Pour les non-cadres, c’est 1,3 % d’AG et 2 % d’AIS distribué en 2 fois (janvier et juin). Pour les cadres, c’est du 100% en AIS au 1er janvier.

 

Pour l’augmentation du temps de travail de 211 à 218 jours, la compensation est de 20 %, avec la possibilité du paiement, du placement sur le CET autres droits ou fin de carrière.

 

La CFDT a obtenu que les cadres qui renoncent aux 218 jours, soient suivis dans le cadre des réunions sur la transparence salariale en 2014 et 2015. C’est une garantie pour s’assurer que leur choix n’aura pas d’impact sur leur évolution de carrière.

 

Le Télétravail est étendu aux non-cadres.

 

A suivre prochainement pour les autres nombreux détails de cette négociation !

 

 

Une ultime réunion de relecture des accords est programmée le 9 avril.

 

 

Pour mémoire les positions et revendications de la CFDT :

 

La BUGADE d’avril 2013

 

19 mars : 3,2 % pour 2013, toujours pas en rapport des résultats d’Eurocopter !

 

13 mars : 3 % pour 2013, nous sommes encore loin du compte !

 

Salaires 2013, 218 jours pour les cadres L5 et emploi au menu de la réunion du 8 mars 2013 !

 

Politique salariale 2013 dans EADS : Les indicateurs sont au vert pour 2013 !

 

NTIC : pour un droit à la déconnexion

 

Télétravail, travail nomade, la CFDT demande l’ouverture de négociations

 

Mise en place du télétravail les conditions de la réussite !

 

 

Repost 0
Published by Equipe rédaction CFDT Eurocopter - dans Politique salariale 2013
commenter cet article
4 avril 2013 4 04 /04 /avril /2013 20:05

 

La négociation du 4 avril a débuté à 13h30 et à 20h00

elle n'était pas terminée !!!!

 

Au menu, il y avait les salaires 2013, le temps de travail des cadres 1 à 3B, le télétravail, les congés, l'emploi, la transmission du savoir et + !

 

Donc la fumée blanche n'est pas sortie, la suite le 5 avril...

 

 


Repost 0
Published by Equipe rédaction CFDT Eurocopter - dans Politique salariale 2013
commenter cet article
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 16:27

Flash info de la  4ème réunion de négociation 2013 sur la politique salariale 2013

et le temps de travail des cadres 1 à 3B

 

 

Cette réunion devait être la dernière et devait durer plusieurs heures. En final, elle s’est transformée en « un point d’avancement de la négociation » et sur ce qui reste à négocier !…

 

Il n’y a donc rien de nouveau par rapport au 19 mars et aucun nouveau chiffre pour la politique salariale.

 

La prochaine (vraie ??) réunion est prévue le 4 avril à 13h30.

 

Seule info, suite à ce décalage, la mise en place des 218 jours, se ferait le 1er juin (au prorata pour 2013) et non plus au 1er mai.

 

A suivre.


 


 

 

Pour mémoire les positions et revendications de la CFDT :

 

19 mars : 3,2 % pour 2013, toujours pas en rapport des résultats d’Eurocopter !

 

13 mars : 3 % pour 2013, nous sommes encore loin du compte !

 

Salaires 2013, 218 jours pour les cadres L5 et emploi au menu de la réunion du 8 mars 2013 !

 

Politique salariale 2013 dans EADS : Les indicateurs sont au vert pour 2013 !

 

NTIC : pour un droit à la déconnexion

 

Télétravail, travail nomade, la CFDT demande l’ouverture de négociations

 

Mise en place du télétravail les conditions de la réussite !

 

 

Repost 0
Published by Equipe rédaction CFDT Eurocopter - dans Politique salariale 2013
commenter cet article
20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 10:09

 

New Logo Eurocopter Verti19 mars : 3,2 % pour 2013, toujours pas en rapport des résultats d’Eurocopter !

 

 

1 – Politique salariale 2013, acte 2

 

La 2nde proposition de la Direction est de 3,2 %. Ce n’est que le chiffre de 2012 !

 

 

 

La CFDT rappelle qu’en 2008, la politique salariale était de 3,5 % basée sur un EBIT de 5 % comme Eurocopter cette année ! Pourquoi ce qui était possible en 2008 sur les mêmes données économiques, ne le serait pas en 2012, l’année où par ailleurs EADS, comme déjà explicité, va racheter pour plusieurs milliards d’€ les actions de LAGARDERE ?

 

Non Cadres :          1,4 % en AG au 01/03/13

1,8 % d’AIS au 01/03/13

avec un mini de 45 € pour les NCNF et 65 € pour les NCF

 

La CFDT revendique toujours :

 

- Un mini d’AIS à 2,5 % (idem 2012)

- Un mini d’AIS de 50 € jusqu’à 305 pts et 70 € pour les 335 et plus (idem 2012)

- Une Garantie d’Evolution Salariale en 2013, toutes mesures confondues de 50 €

- 2 distributions d’AIS en janvier et juin (idem 2012)

- Un niveau d’AIS qui permette un % de distribution significatif

- Un nombre de promotions supérieur à 15 %

- La reconnaissance du tutorat (GEIQ, Viviers) et des Chefs de Groupe

- Le déplafonnement à 20 % de la prime d’ancienneté et calcul sur le salaire de base

 

Cadres :        1 à 3 B : 3,2 % en AIS au 01/01/13 avec un mini de 130 € (1 et 2), 140€ (3A), 170 € (3B)

 

3BCE et 3 C : 2,75 % au 01/01/13 avec un mini de 180 €

Financement de la part variable de 22 à 23,5 % (-0,45 % sur les AIS)

      ou 2,3 % au 01/01/13 avec financement de la part variable de 22 à 25 %

 

La CFDT revendique toujours :

 

- Un mini d’AIS à 3 % pour les cadres 1 à 3C

- Une mise au mini salarial le jour de la promotion avec un financement hors politique salariale, afin de ne pas bloquer les déroulements de carrière

- Une Garantie de Progression Salariale pour les cadres sans AIS en 2012 et 2013

- 2 distributions d’AIS

 

Pourquoi un mini d’AIS en pourcentage ?

 

Pour les non-cadres comme pour les cadres, la CFDT insiste sur la nécessité d’un mini en %. Sans ce minimum, il y a un risque de saupoudrage avec des AIS au mini,  qui ne satisferont pas les salariés. Pour être compréhensible et acceptée par les salariés, il faut de la stabilité dans les principes des politiques salariales. Il en est de même pour les 2 distributions d’AIS par an.

 

Divers : La CFDT rappelle sa revendication sur la pérennisation des emplois d’été qui avaient été supprimés en 2011 et remis en place en 2012

 

2 – Emploi

 

La Direction s’engage à augmenter les effectifs en France de 500 salariés sur 2 ans, ce qui implique beaucoup plus d’embauches. Elle s’engage à assurer l’embauche  au moins 50 % des alternants cols bleus et cols blancs dans le « cœur du métier ». C’est un point que nous avions dénoncé au CCE du 26 février 2013.

 

3 – Temps de travail des cadres L5 en Forfait Jours

 

Lors du précédent tract, la CFDT mettait en avant l’approche paradoxale de la direction qui veut « Associer à l’augmentation temporaire du nombre de jours travaillé, la recherche d’un meilleur équilibre vie privée / vie professionnelle » :

 

·         Comment améliorer l’équilibre vie privée – vie professionnelle en augmentant le temps de travail ?

 

·         Comment cet équilibre va s’améliorer pour les cadres qui font déjà les 218 jours, si on leur demande en plus de faire de la transmission du savoir aux jeunes embauchés ?

 

·         Comment les surcharges actuelles seront –elle absorbées puisque les cadres sont déjà en moyenne à 218 jours ?

 

Nous n’avons toujours pas de réponses concrètes sur ces points… Sur la compensation financière la Direction reste à ce stade figée sur les 15 % de majoration des 7 jours supplémentaires payée en février et non plus mars de l’année suivante. Par rapport aux 2 options de compensation, la CFDT rappelle sa position déjà exprimée qu’elle est contre une compensation aléatoire au travers d’un 0,1 % rajouté à la politique salariale 2013 des L5.

 

Exemple de calcul : Base 3500 € brut, 7 jours = 3500/22 x 7 = 1113 €, compensation de 15% pour les 7 jours  réalisés pour passer de 211à 218 jours : 167 € brut.

 

Revendications CFDT toujours d’actualité :

 

-       Les heures supplémentaires des non-cadres sont majorées à 25 %. Les L4 ont vu leur part variable augmenter sans augmentation du temps de travail. L’accord EADS prévoit une majoration de 20 % en cas d’augmentation temporaire du temps de travail.

 

-       La non stigmatisation des salariés qui renoncent aux 218 jours.

 

-       Le système actuel assure une grande flexibilité avec la possibilité de récupérer les jours (plus ou moins facilement), de se les faire payer, les placer sur le CET fin de carrière ou sur le CET autres droits. Si la Direction refuse aujourd’hui catégoriquement cette dernière possibilité, elle est une demande des salariés !

 

 

Sur l’organisation du travail, la Direction propose d’interdire les réunions avant 8 heures du matin et d’interdire les réunions qui se terminent après 19 heures. Elle veut aussi neutraliser la plage du repas pour les réunions. C’est un premier pas encore insuffisant (voir enquête CFDT sur le temps de travail et les charges de travail).

 

La Direction s’engage sur le Télétravail en le limitant aux cadres L5 (plein temps) disposant d’ores et déjà d’un PC portable et d’une clé VPN (accès à distance) !

 

La CFDT revendique :

 

-       La mise ne place d’une charte de bonne conduite sur les réunions interdites avant 9 heures, après 18 heures qui intègre aussi un véritable droit à la déconnexion pour tous les salariés pour encadrer l’usage des PC portables, téléphones portables et autres smartphones. Les salariés ne sont pas corvéables H24.

 

-       Le Télétravail doit pouvoir s’appliquer à tous les salariés des non-cadres aux L4, dans la mesure ou leur activité professionnelle le permet, qu’ils aient ou pas le matériel informatique nécessaire ! (Voir nos tracts sur Internet et Intranet)

 

 

La Direction souhaite discuter sur le « Forfait Jour de nuit » au Support Technique (EBSE, EBSM, EBSR, EBS). Cela concernerait 40 cadres en FJ pour 2 jours minimum par semaine. Pour la CFDT, il convient de clarifier la situation tant pour la compensation salariale, que sur le recours à ce type d’horaire et l’organisation du travail. Même si le sujet est différent, il est complémentaire, aussi la CFDT rappelle sa demande de finalisation de l’accord sur les astreintes pour les non-cadres comme pour les cadres.

 

« S’engager pour chacun, agir pour tous » telle est l’ambition de la CFDT pour la 4ème réunion du 25 mars à 14 heures!

 

 

 

Pour mémoire les positions de la CFDT :

 

13 mars : 3 % pour 2013, nous sommes encore loin du compte !

 

Salaires 2013, 218 jours pour les cadres L5 et emploi au menu de la réunion du 8 mars 2013 !

 

Politique salariale 2013 dans EADS : Les indicateurs sont au vert pour 2013 !

 

NTIC : pour un droit à la déconnexion

 

Télétravail, travail nomade, la CFDT demande l’ouverture de négociations

 

Mise en place du télétravail les conditions de la réussite !

 

 


Repost 0
Published by Equipe rédaction CFDT Eurocopter - dans Politique salariale 2013
commenter cet article
19 mars 2013 2 19 /03 /mars /2013 16:41

Flash info CFDT du 19 mars 2013

sur la négociation salariale à Eurocopter

 

 

La Direction propose 3,2 % d’augmentation à la réunion du 19 mars en niveau contre 3% le 13 mars.

 

Non – Cadres :

 

            AG : 1,4 % au 01/03/13

            AIS : 1,8 % au 01/03/13         mini de 45 € pour les NCNF et 65 € pour les NCF

           

Salaire plancher : 1650 €

 

Cadres :

 

1 à 3 B : 3,2 % au 01/01/13

 

3BCE et 3 C :

 

2,75 % au 01/01/13 avec passage de la prime variable de 22 à 23,5 % (-0,45% à prendre en 2014 pour le financement de la prime variable)

 

Ou      

 

2,3 % au 01/01/13 avec passage de la prime variable de 22 à 25 % (0 en 2014)

 

Mini : 130 € pour 1 et 2, 140 € pour 3A, 170 € pour 3B, 180 € pour 3BCE et 3C

           

1.2  Emploi

 

La Direction propose de s’engager à augmenter les effectifs en France de 500 personnes sur 2 ans.

 

1.3  Forfait Jours

 

Les cadres qui refusent le passage à 218 jours, devront signer une lettre de renonciation au plus tard le 30 avril. Cette renonciation vaut pour 2013 et 2014.

 

Les temps partiels sont exclus du dispositif, sauf à renoncer au temps partiel.

 

La majoration reste à cette réunion à 15 % payée en février et non plus en mars de l’année N+1

 

Les 2 options restent à la négociation :

 

Option 1 : 15 % de majoration payée ou majoration de 15 % en temps et placement au CET de fin de carrière (+ 30%)

 

Option 2 : 10 % de majoration payée ou majoration de 10 % en temps et placement au CET de fin de carrière (+ 30%) et + 0,1 % sur la politique salariale

 

« Conciliation vie privée – vie professionnelle » :

 

La Direction propose d’interdire les réunions avant 8 heures du matin et la fin des réunions après 19 heures, et  pas de réunions pendant la plage du déjeuner.

 

Télétravail :

 

La Direction veut limiter le Télétravail dans des secteurs pilotes aux seuls L5 à temps plein en CDI depuis au moins 3 ans, qui disposent aujourd’hui d’un PC portable et une clé VPN (sinon à la charge du service).

 

« Forfait Jour de nuit : »

 

-              Secteurs concernés EBSE, EBSM, EBSR, EBSX

-              Environ 40 cadres en FJ

-              Entre 21 heures à 6 heures au moins 2 jours dans la semaine ( ?)

-              Indemnisation à voir le 25 mars.

 

Calendrier 2013 – 2014 : Fermetures

 

o        29 juillet au 9 aout 2013 (MA) + 1 semaine accolée

o        28 juillet au 8 aout (MA + CN) + 1 semaine accolée

 

o        La période de fin d’année n’est pas une fermeture des établissements contrairement aux 2 semaines d’été.

 

A suivre le tract CFDT suite à la réunion du 19 mars.

 

                Prochaine réunion le 25 mars de 14 heures jusqu’à très tard…

 

 

 

Pour mémoire les positions de la CFDT :

 

13 mars : 3 % pour 2013, nous sommes encore loin du compte !

 

Salaires 2013, 218 jours pour les cadres L5 et emploi au menu de la réunion du 8 mars 2013 !

 

Politique salariale 2013 dans EADS : Les indicateurs sont au vert pour 2013 !

 

NTIC : pour un droit à la déconnexion

 

Télétravail, travail nomade, la CFDT demande l’ouverture de négociations

 

Mise en place du télétravail les conditions de la réussite !

 

 

Repost 0
Published by Equipe rédaction CFDT Eurocopter - dans Politique salariale 2013
commenter cet article
15 mars 2013 5 15 /03 /mars /2013 07:49

New Logo Eurocopter Verti

 

13 mars : 3 % pour 2013, nous sommes encore loin du compte !

 

 

  1 – Politique salariale 2013

 

La 1ère proposition de la Direction est de 3 % en niveau. Pour la CFDT, ce chiffre de départ est totalement insuffisant. Comme l’a déjà écrit la CFDT, compte tenus des éléments économiques d’Eurocopter comme d‘EADS,  la politique salariale 2013 ne peut qu’être supérieure à celle de 2012 qui était de 3,2 %.

 

Non Cadres :          1,6 % en AG au 01/06/13

1,4 % d’AIS au 01/03/13 avec un mini de 40 €

Promos AF2 avec une AIS de 50 €, AF3 70 €, TA 80 €

 

La CFDT revendique :

 

- Un mini d’AIS à 2,5 % (idem 2012)

- Un mini d’AIS de 50 € jusqu’à 305 pts et 70 € pour les 335 et plus (idem 2012)

- Une garantie d’évolution salariale en 2013, toutes mesures confondues

- 2 distributions d’AIS en janvier et juin (idem 2012)

- Un niveau d’AIS qui permette un % de distribution significatif

- Un nombre de promotions supérieur à 15 %

- La reconnaissance du tutorat (GEIQ, Viviers) et des Chefs de Groupe

- Déplafonnement à 20 % de la prime d’ancienneté et calcul sur le salaire de base

 

Cadres :        1 à 3 B : 3 % en AIS au 01/01/13 avec un mini de 120 € (1 et 2), 130€ (3A), 160 € (3B)

 

3BCE et 3 C : 2,55 % au 01/01/13 avec un mini de 170 €

Financement de la part variable de 22 à 23,5 % (-0,45 % sur les AIS)

 

La CFDT revendique :

 

- Un mini d’AIS à 3 % pour les cadres 1 à 3C

- Une mise au mini salarial le jour de la promotion avec un financement hors politique salariale, afin de ne pas bloquer les déroulements de carrière

- Une garantie de progression salariale pour les cadres sans AIS en 2012 et 2013

- 2 distributions d’AIS

 

Remarques sur les seniors :

 

La Direction justifie la suppression des minis en % pour les cadres comme les non-cadres, car cela « pénaliserait » la distribution d’AIS aux seniors.

 

La CFDT, rappelle que les seniors sont des salariés à part entière qui à 50 ans ont encore 12 à 15 ans de carrière. Ils méritent  donc un déroulement de carrière à part entière tant en AIS qu’en promotions. La Direction met en avant une ancienneté moyenne des salariés dans l’entreprise faible (12,5 ans). Nos seniors sont donc essentiels pour la transmission du savoir aux jeunes embauchés. La politique de la Direction doit être cohérente avec ses orientations et en cohérence avec l’accord sur la 2ème partie de carrière et l’accord GPEC.

 

Divers : La CFDT rappelle sa revendication sur la pérennisation des emplois d’été qui avaient été supprimés en 2011 et remis en place en 2012

 

Parmi les autres sujets, la Direction veut revoir le principe de la capitalisation des congés. Ils seront capitalisés du 1er janvier au 31 décembre et non plus du 1er juin au 31 mai. Au 1er janvier, le salarié disposera de 25 jours en anticipation à prendre dans l’année. Un embauché au 1er juin 2014 disposera de 15 jours de congés. L’année du basculement, les 15 jours de congés capitalisés de l’année précédente et non utilisées seraient placées sur le CET de fin de carrière pour ceux présents en 2013.

 

2 – Temps de travail des cadres L5 en Forfait Jours

 

Principes énoncés par la Direction :

 

§  Accord d’entreprise sur 2 ans sans changement du contrat de travail

§  Possibilité de renoncer au passage à 218 J/an (modalités précisées le 19 mars)

§  Principe d’un entretien individuel avec la hiérarchie pour discuter de l’organisation du travail

§  Application au 1er mai 2013 au prorata soit 216 jours en 2013 et 218 en 2014

§  Les Temps partiels sont exclus de l’accord

 

2 options sont proposées à la négociation :

 

Option 1 :             Majoration de 15 % payée avec le salaire du mois de mars de l’année N+1

ou    Placement de la totalité des jours travaillés au-delà de 211 jours majorée

        de 15 % sur le CET fin de carrière

 

Option 2 :             Majoration de 10 % payée avec le salaire du mois de mars de l’année N+1

ou    Placement au CET fin de carrière majoré de 10 %

et     + 0,1 % « en plus » sur la politique salariale (AIS)

 

Considérations CFDT :

 

La Direction veut « Associer à l’augmentation temporaire du nombre de jours travaillé, la recherche d’un meilleur équilibre vie privée / vie professionnelle ». Pour la CFDT, cette approche est paradoxale :

 

·         Comment améliorer l’équilibre vie privée – vie professionnelle en augmentant le temps de travail ?

 

·         Comment cet équilibre va s’améliorer pour les cadres qui font déjà les 218 jours, si on leur demande en plus de faire de la transmission du savoir aux jeunes embauchés ?

 

·         Comment les surcharges actuelles seront –elle absorbées puisque les cadres sont déjà en moyenne à 218 jours ?

 

Revendications CFDT :

 

Les heures supplémentaires des non-cadres sont majorées à 25 %. Les L4 ont vu leur part variable augmenter sans augmentation du temps de travail. L’accord EADS prévoit une majoration de 20 % en cas d’augmentation temporaire du temps de travail

 

Le système actuel assure une grande flexibilité avec la possibilité de récupérer les jours (plus ou moins facilement), de se les faire payer ou les placer sur le CET autre droit ou fin de carrière. Il faut conserver la même souplesse.

 

La compensation ne doit pas être aléatoire (AIS) et donc la CFDT s’oppose à l’option 2.

 

La Direction veut aborder le Télétravail et l’organisation du travail (horaires de réunions, etc.). Pour la CFDT, cela répond notamment, mais pas seulement, aux résultats de son enquête sur le temps de travail et les charges de travail réalisée à Eurocopter et dans le groupe EADS. La CFDT a déjà fait un certain nombre de propositions sur ce sujet, qui ne concerne pas que les cadres L5, via 2 tracts sur le Télétravail et un 3ème sur le « Droit à la déconnexion » (disponibles sur intranet et sur internet).

 

La Direction souhaite discuter sur le « Forfait Jour de nuit » au Support Technique. Rien n’est en effet prévu à ce jour, y compris légalement, pour les cadres amenés à travailler en horaires décalés. Pour la CFDT, il convient en effet de clarifier la situation tant pour la compensation, que sur le recours à ce type d’horaire. Même si le sujet est différent, la CFDT rappelle sa demande de finalisation de l’accord sur les astreintes pour les non-cadres comme pour les cadres.

 

 

« S’engager pour chacun, agir pour tous » telle est l’ambition de la CFDT pour la 3ème réunion du 19 mars !

 

 

 

    

Pour mémoire les positions de la CFDT :

 

Salaires 2013, 218 jours pour les cadres L5 et emploi au menu de la réunion du 8 mars 2013 !

 

Politique salariale 2013 dans EADS : Les indicateurs sont au vert pour 2013 !

 

NTIC : pour un droit à la déconnexion

 

Télétravail, travail nomade, la CFDT demande l’ouverture de négociations

 

Mise en place du télétravail les conditions de la réussite !

 

 

 

 


    

 

 

Repost 0
Published by Equipe rédaction CFDT Eurocopter - dans Politique salariale 2013
commenter cet article
13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 18:18


Flash Info NAO 2013 à Eurocopter !

 

 

Lors de la réunion du 13 mars, la Direction a proposé une politique salariale de 3 % en niveau (3,2 % en 2012).

 

Pour les Non-Cadres, c’est 1,6 % en AG au 01/06/13 et 1,4% en AIS au 01/03/13 (1 seule distribution) avec un mini de 40 € (pas de mini en %)

 

Pour les Cadres 1 à 3B c’est 3 % en AIS au 01/01/13, avec un mini de 120 € (1 et 2), 130 € (3A), 160 € (3B), sans mini en % (3% en 2012).

 

Pour les Cadres 3BCE et 3C, c’est 2,55 % (financement de l’augmentation de la part variable de 22 à 23,5%) au 01/01/13 avec un mini de 170 €.

 

 

Temps de travail des cadres en Forfait Jours 1 à 3B (L5) : passage de 211 à 218 jours/an

 

- Accord d’entreprise sur 2 ans, donc pas de changement du contrat de travail 

- Possibilité de renoncer au passage à 218 J/an (modalités précisées le 19 mars) 

- Majoration de 15 % des 7 jours supplémentaires suivant options (voir ci-après)

- « Associer à l’augmentation temporaire du nombre de jours travaillé, la recherche d’un meilleur équilibre vie privée / vie professionnelle »

- Principe d’un entretien individuel avec la hiérarchie pour discuter de l’organisation du travail

- Application au 1er mai 2013 au prorata donc 216 en 2013 et 218 en 2014

- Temps partiels exclus de l’accord (pas de changement)

 

2 options soumises à la négociation :

 

Option 1 :

 

            Majoration de 15 % payée avec le salaire du mois de mars de l’année N+1

ou

Placement de la totalité des jours travaillés au-delà de 211 jours majoré de 15 % sur le CET fin de carrière

 

Option 2 :

 

            Majoration de 10 % payée avec le salaire du mois de mars de l’année N+1

ou

Placement au CET fin de carrière majoré de 10 %

et

+ 0,1 % sur la politique salariale (AIS)

 

La suite lors de la 3ème réunion de négociation le 19 mars 2013. Nous commenterons bien entendu ces propositions dans les prochains jours par tract.

 

N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques !

 


Pour mémoire les positions de la CFDT :

 

Salaires 2013, 218 jours pour les cadres L5 et emploi au menu de la réunion du 8 mars 2013 !

 

Politique salariale 2013 dans EADS : Les indicateurs sont au vert pour 2013 !

 

NTIC : pour un droit à la déconnexion

 

Télétravail, travail nomade, la CFDT demande l’ouverture de négociations

 

Mise en place du télétravail les conditions de la réussite !

 

 

Repost 0
Published by Equipe rédaction CFDT Eurocopter - dans Politique salariale 2013
commenter cet article
12 mars 2013 2 12 /03 /mars /2013 07:49

 


New-Logo-Eurocopter-Verti.jpgSalaires 2013, 218 jours pour les cadres L5 et emploi au menu de la

réunion du 8 mars 2013 !

 

 

Le 8 mars s’est tenue la 1ère réunion sur la politique salariale 2013. Cette année, la Direction veut intégrer dans la Négociation Annuelle Obligatoire (NAO) le temps de travail des cadres L5 et l’emploi.

 

1 – Transparence 2012

 

La négociation salariale débute traditionnellement par la transparence sur la politique salariale 2012 qui était de 3,2 %.

 

Non Cadres : 66,2 % des non cadres (63,28 % des NCNF et 73,05 % des NCF) ont bénéficié d’une AIS en 2012 pour un montant moyen de 71 €. 14,68 % des non-cadres ont bénéficié d’une promotion, dont 70 passages Non-Cadre à Cadre.

 

L’Augmentation Générale était de 1,4 % au 1er janvier 2012. L’AIS mini était de 2,5% avec un mini de 50 € pour les NCNF et 70 € pour les NCF.

 

Cadres : 80,22 % des cadres 1 à 3B ont bénéficié d’une AIS pour un montant moyen de 173,5 € et 85,19 % des cadres 3BCE et 3C pour un montant moyen de 216 €. 8,46 % des cadres ont bénéficié d’une promotion. L’AIS mini était de 3 % avec des minis de 125 € pour les 1 et 2, 135 € pour les 3A, 165 € pour les 3B et 170 € pour les 3BCE et 3C.

 

65,82% des cadres 1 à 3B ont eu une part variable ≥ 12%. 56,16 % des cadres 3BCE et 3C ont eu une part variable ≥ 16 % (part individuelle).

 

Considérations CFDT :

 

-       Budgets d’AIS alloués supérieurs aux budgets théoriques J

-       Cohérence des % d’AIS entre les hommes et les femmes toutes catégories confondues J

-      Explications non convaincantes du % d’AIS plus faible entre les NCNF et les NCF L

-      % d’AIS plus faible pour les NCF seniors par rapport au moins de 50 ans L

-      % d’AIS plus faible pour les seniors L4 par rapport aux moins de 50 ans L

-       Refus de transparence de la Direction sur la part collective de la part variable des 3BCE et 3C, comme sur les promotions L4 " L3 L

 

La politique salariale 2012 est globalement conforme aux objectifs des accords négociés. Pour 2013, il faut maintenir l’effort sur les seniors (> 25 % de l’effectif) comme sur l’égalité professionnelle homme-femme toutes catégories confondues.

 

 

2 – Politique salariale 2013

 

La négociation débutera concrètement le 13 mars, aucune proposition chiffrée n’ayant été faite le 8 mars. Comme déjà énoncé dans un précédent tract et dans la BUGADE de mars, financièrement « tous les indicateurs sont au vert en 2013 dans EADS » ! Preuve en est le rachat par EADS des actions LAGARDERE pour plus de 2 milliards d’€ alors que ce n’est que de la destruction de trésorerie sans aucun intérêt industriel pour le groupe comme pour les salariés.

 

A suivre !

 

3 – Temps de travail des cadres L5 (1 à 3B)

 

Pour assurer la « compétitivité de l’entreprise », « maitriser le cout du travail », « augmenter la capacité pour faire face à la charge », « renforcer la transmission du savoir et l’intégration de nouveaux embauchés », « un meilleur équilibre vie professionnelle vie privée  ( ???), la Direction veut faire passer le temps de travail des cadres en Forfait Jours (L5), de 211 à 218 jours (maximum légal) pendant 2 ans avec clause de retour.

 

La Direction propose lors de cette 1ère réunion de majorer les 7 jours supplémentaires de 10%. Cela se traduit par une augmentation mensuelle de 3,65 % (218,7 / 211).

 

La CFDT rappelle un certain nombre de points déjà évoqués dans la BUGADE de Mars :

 

-       Pour la CFDT, allonger le temps de travail, c’est aller à l’encontre de l’emploi

-       L’ensemble des entités à EADS sont à 211 jours pour les Forfaits Jours

-       Aujourd’hui, comme annoncé en CE, les cadres font déjà en moyenne 217/218 jours. Pour la CFDT, il est très différent de faire « volontairement » 218 jours en fonction des charges de travail, que d’être « forcés » à les faire, sachant qu’aujourd’hui, ils ont toute la flexibilité de se faire payer les jours, de les récupérer (plus ou moins facilement) ou de les capitaliser pour le CET fin de carrière avec une majoration de 30 %.

-       La CFDT rappelle les résultats de son enquête sur le temps de travail et les charges de travail qui met notamment en avant :

 

o   Des problématiques de stress

o   De surcharges

o   D’organisation du travail

o   De reconnaissance du travail accompli (évaluation objective)

o   De conflits entre la vie professionnelle et la vie personnelle

o   D’impact des nouvelles technologies (NTIC) dans le quotidien et hors du temps de travail (droit à la déconnexion)

o   Des demandes pour le télétravail, (voir tracts de la CFDT EADS)

 

 

-       Pour la CFDT il ne faut pas opposer les salariés entre ceux qui souhaitent du temps libre, ceux qui préparent leur fin de carrière et ceux qui souhaitent augmenter leur revenu.

-       La CFDT rappelle que les cadres L4 ont vu leur part variable augmenter sans accroissement de leur temps de travail. Les non-cadres dans l’accord SAFE n’ont pas eu d’augmentation du temps de travail (hors 2 jours de CETC majorés à 35 %). Les heures supplémentaires des non-cadres sont majorées à 25 %. Les cadres L5 sont–ils des salariés « à part » ?

-       Nos collègues Allemands ont une autre approche du travail et du temps de travail qui devrait inspirer nos dirigeants et les cadres français.

 

Au-delà du temps de travail, il y a donc de nombreux sujets à aborder qui concernent aussi bien les cadres L5 que les L4 et les non-cadres, sans oublier la négociation sur les astreintes en suspens depuis plus d’un an !

 

4 – Volet emploi

 

Dans le volet emploi, la Direction veut renforcer l’embauche des alternants. Pour la CFDT le projet présenté le 8 mars est trop imprécis. Elle rappelle notamment le déficit d’embauches des « alternants cols blancs », une des raisons de son abstention en CCE sur la politique 2012.

 

La CFDT soutient la transmission du savoir intégrée dans le projet.  Elle rappelle cependant que ce n’est pas aux salariés de la financer d’une manière ou d’une autre. C’est de la responsabilité de la Direction d’Eurocopter dans l’intérêt de l’entreprise !



Prochaine réunion le 13 mars pour rentrer dans le vif du sujet !

 

 

Repost 0
Published by Equipe rédaction CFDT Eurocopter - dans Politique salariale 2013
commenter cet article

Calendriers CARE - RTT 2016

Calendrier Non-Cadres CARE RTT 2016  :

                                                           

Calendrier Cadres 211 J CARE RTT 2016 :

                                                             

Calendrier Cadres 214 J CARE 2016 :